De plus en plus de jeunes délaissent la télévision pour se diriger vers le contenu présent sur internet. Après YouTube, c’est aujourd’hui au tour de Twitch d’être sous le feu des projecteurs. La plate-forme d’Amazon est en train d’inverser le rapport de force entre les deux géants du web… 

Des débuts difficiles

La plateforme de streaming la plus célèbre, c’est Twitch. Lancé en juin 2011, le site a été créé pour en avoir un consacré à la branche jeux vidéo de Justin tv. Cette volonté était due au fait que cette catégorie était la plus populaire de la plateforme. Elle finira même par enterrer son ainée en 2014, l’entreprise voulant se consacrer totalement à Twitch. Le 25 août 2014, le site est racheté par Amazon pour la coquette somme de 970 millions de dollars. Le géant américain a ainsi dépassé ses concurrents dont…Youtube.

Le live streaming contre les vidéos de chats

Le principe de Twitch est assez simple : le site met à disposition du visiteur une multitude de chaînes en  direct. Les jeux varient en fonction de ce que décident de diffuser les streamers, ce qui laisse énormément de contenu à disposition des spectateurs. La page d’accueil met en avant les jeux les plus diffusés mais il est possible d’avoir la liste de tous les jeux disponibles si le jeu que vous voulez regarder n’est pas dans les plus populaires. Lorsque vous êtes sur un live, il vous est possible d’interagir avec le streamer grâce au chat. Cependant, certains limitent le chat à leurs abonnés, soit pour ne pas être débordés par la quantité de messages soit pour pousser les gens à s’abonner.

La plateforme est aussi un lieu de charité de plus en plus reconnu et efficace. Par exemple, le Z Event est un événement lancé par Zerator en 2017. La première édition a vu les streamers réunir 452 000 euros pour aider les victimes de l’ouragan Irma. En 2018, une nouvelle édition a eu lieu. Lors de celle-ci, ils ont récolté pas moins d’1 083 447 euros pour Médecins Sans Frontières. 

En parallèle, YouTube a bien du mal à développer sa section gaming. La majorité des vidéos présentes sur la plate-forme de Google sont des tutoriels ou des walkthrough. Les gamers préfèrent Twitch, et cela se sait. En réalité, YouTube, s’il propose des options de live-streaming, est resté ancré dans une dimension différente. Les internautes s’y connectent pour visionner des vidéos drôles ou des clips musicaux, pas forcément pour y voir leurs streamers préférés. 

Une croissance vitesse grand V

Née en 2011, la plateforme s’est développée très rapidement et ce grâce à un certain nombre d’investissements de capital-risque. Des sommes comme 15 millions en 2012 ou 20 millions en 2013 y ont été injectées. Cette année-là, Twitch est devenu le site de streaming de jeux vidéo le plus populaire suite à la fermeture de Own3d.tv.

En 2014, la plateforme passe devant Facebook dans le classement des sites avec les plus grands consommateurs de bande passante aux États-Unis. Elle compte près d’un million de créateurs de contenu.

Mais 2018 a été l’année de tous les records pour Twitch. Et le jeu qui a, en grande partie, contribué à ce succès, c’est Fortnite. Le battle royale d’Epic Games a fait un énorme carton l’année passée avec près de 1,35 milliards d’heures de visionnage. Selon l’entreprise, le nombre de minutes visionnées sur la plateforme atteint les 434 milliards, un record gargantuesque.

Que lui réserve l’avenir ?

La plateforme s’est vraiment ouverte à un public beaucoup plus large que lors de ses débuts. Les streams ne sont plus consacrés uniquement aux hardcore gamers mais bien à tout le monde, tellement le choix de contenu est grand. Et ça, les investisseurs l’ont bien compris et vont probablement s’engager un peu plus dans ce milieu encore trop stigmatisé par certains préjugés.

Twitch a aussi permis l’émergence de plus en plus présente du terme « influenceur » dans les médias. Prenons l’exemple de Gotaga. Si vous suivez un peu les streams du « French Monster », vous remarquerez qu’il arbore souvent une casquette RedBull et qu’il en boit énormément. Eh bien c’est parce que la marque est un des sponsors de la Team Vitality et qu’ils reçoivent des subsides en échange d’une mise en avant de la marque. Malgré ce partenariat, Gotaga affirme qu’il n’aurait pas accepté ce partenariat s’il n’aimait pas la boisson.

Beaucoup d’argent est généré sur la plateforme et 2019 ne va probablement pas déroger à la règle. Il se pourrait même qui si ça continue à augmenter, l’interaction entre les viewers et la plateforme change drastiquement. Selon les statistiques, 15 millions de personnes se rendent sur Twitch au quotidien. Cela rend la plate-forme de plus en plus attirante aux yeux des annonceurs. Mais ce qui rend Twitch si attirant, c’est la spontanéité et l’authenticité des streamers. Une recette qui se marie difficilement avec une intégration publicitaire… 

Une chose est sûre : Twitch entend élargir son champ d’activité et YouTube doit très certainement déjà s’en inquiéter. La plate-forme de Google continue à attirer un nombre impressionnant d’internautes, mais elle semble avoir aujourd’hui complètement perdu la guerre du gaming face à son concurrent…