Beaucoup de personnes se demandent s’il est possible de vivre du streaming et des vidéos Youtube. Beaucoup s’y risquent sans trop savoir dans quoi ils s’engagent. Peu sont ceux qui arrivent à en vivre. 

Le cas Ninja

Ninja, le plus célèbre streamer au monde, a révélé gagner plus ou moins 500.000$ par mois. Il est aujourd’hui considéré comme l’une des personnes les plus influentes de la planète. 

Pour la sortie du jeu Apex Legends, la star de Twitch aurait ainsi touché près d’un million de dollars pour faire la promo du nouveau jeu d’Electronic Arts. Un montant astronomique qui n’en resterait pas moins un très bon investissement vu l’énorme impact que celui-ci pourrait avoir sur la communauté de joueurs… 

Ninja reste toutefois un cas à part. Les revenus des streamers sont en effet principalement liés à leur communauté de fans. Un streamer peut très bien ne pas multiplier les vues mais recevoir des dons très généreux de ses followers. Tout se base sur le volontariat. Les personnalités les plus atypiques sont généralement celles qui ressortent le mieux. On remarquera ainsi que les streamers les plus drôles sont souvent les plus grandes gueules, les plus drôles ou les plus agaçants. 

Des sources de revenus variées

S’il n’y a pas de limite pour les dons, la majorité des internautes ne donnent généralement pas plus de 5 ou 10 € par mois à leurs streamers préférés. Lors d’un Stream, il arrive toutefois régulièrement qu’un généreux donateur passe par là et transfère 1000, 10000 ou 50000€ – suscitant par la même occasion une réaction du streamer en plein jeu. 

Ce sont souvent les donateurs plus généreux qui obtiennent une “récompense” telle qu’une citation ou des remerciements publics, poussant les autres à les dépasser, ce qui est tout bénéfice pour le streamer.

Il y a une autre façon de gagner de l’argent sur Twitch : les abonnements. Au prix de 5$ par mois, il est possible de recevoir du contenu exclusif (emotes, accès au chat dans certains moments, etc.) grâce à cet abonnement. Ce revenu reste le plus stable pour le streamer. Une partie de ce revenu est tout de même versée à Twitch. Les plus grands streamers de la plateforme (ceux avec au moins 10 000 abonnés) gagnent 70% de la somme générée par les abonnements, soit 3,5$. Ce chiffre multiplié par minimum 10 000 donne la coquette somme de 35 000$ rien qu’avec les abonnements, et ce par mois.

Viennent ensuite les recettes publicitaires. Une publicité se lance inévitablement lorsque vous commencez à regarder un stream, quel qu’il soit (évidemment, si vous avez un ad blocker, ce ne sera pas le cas mais alors le streamer ne touchera pas l’argent qu’il aurait pu gagner). Cette publicité va permettre au streamer d’empocher une certaine somme d’argent. Par la suite, il peut lancer des publicités comme bon lui semble, par exemple pendant une pause ou à des moments creux de son live.  Là encore les revenus sont très variables, comme avec les dons, car c’est au bon vouloir du streamer et en fonction de comment sa communauté va recevoir le fait qu’il lance lui-même les publicités.

Et enfin, les partenariats, contenus sponsorisés ou placements de produits font partie intégrante des revenus des streamers. Et il existe de nombreuses solutions pour mettre en avant un annonceur, que ce soit par les réseaux sociaux, sur un live ou en arborant un signe distinctif. D’autres annonceurs demandent au streamer de jouer à leur jeu lors d’un live sponsorisé. Il est désormais obligatoire de préciser lorsqu’une vidéo est sponsorisée. Et concernant la rémunération, tout dépend du contrat qui a été passé avec la marque ou le jeu. Cela peut se faire sous forme de versement fixe avec une somme déterminée au préalable ou cela peut être en fonction du nombre de viewers sur le live, avec une somme déterminée pour un viewer qui se multiplierait au fur et à mesure. On peut donc imaginer qu’un streamer qui a plus de 10 000 viewers peut voir la somme augmenter de manière considérable.

Souvent dans le secteur, on estime qu’un streamer a réussi lorsqu’il parvient à générer plus de 2.000$ par mois – un montant suffisant pour vivre de sa passion. Pour y arriver, la route est longue et semée d’embuches. Les plus populaires vous l’assureront toutefois : le streaming est avant tout une passion et pas une fin en soi. Et c’est ce qui distingue justement souvent les professionnels des nombreux joueurs qui y voient une opportunité de gonfler rapidement leur compte en banque…