Jeux vidéo : les 10 jeux qu’il ne fallait pas manquer en 2021

Malgré la pandémie, l’année 2021 aura été chargée en sorties. En ce 31 décembre 2021, il est temps de faire le bilan d’une année faste… Ci-dessous, vous retrouverez notre top 10 des meilleurs jeux sortis cette année, tous supports confondus. 

#1 Forza Horizon 5 (PC, Xbox One, Xbox Series)

S’il n’introduit aucune nouveauté majeure par rapport au dernier volet, Forza Horizon 5 parvient à s’imposer sans difficulté comme l’un des meilleurs jeux de course arcade de ces dernières années et potentiellement la première vraie claque sur les consoles next-gen. Playground Games maîtrise parfaitement sa formule du monde ouvert et propose avec le Mexique un formidable terrain de jeu, avec des décors de jeu variés, des courses par centaines et des éditeurs de défis et modes de jeu en ligne qui offrent une durée de vie quasiment infinie à ce titre. Extrêmement fun à prendre en main, Forza Horizon 5 joue la carte de la démesure avec sa carte gigantesque, ses défis totalement délirants et sa réalisation grandiose. Il parvient également à réunir à la fois les fous du volant et les débutants grâce à sa prise en main accessible et sa conduite rigoureuse. S’il y a un jeu qu’il ne faut pas manquer en cette fin d’année, c’est celui-là. Lire notre test complet.

#2 It Takes Two (PS4, PS5, PC, Xbox One, Xbox Series)

Avec It Takes Two, le studio Hazelight, qui avait déjà fait des titres coopératifs sa grande spécialité avec le très sympathique A Way Out, signe le meilleur jeu de ce début d’année 2021. Josef Fares et ses équipes nous livrent un jeu extrêmement ambitieux, qui lorgne du côté des films de Pixar pour son univers cartoonesque et son histoire pleine de charme. Le titre séduit toutefois surtout pour son gameplay ingénieux, axé sur la coopération. It Takes Two fait partie de ces jeux qui se jouent intégralement à deux. Dans la peau de deux poupées de chiffon, les joueurs devront coopérer pour progresser dans une aventure mouvementée. Jeu de plates-formes à la base, le jeu n’hésite pas à jouer avec les codes du genre et à proposer une incroyable diversité de séquences. It Takes Two surprend par la richesse insoupçonnée de son gameplay et de son univers. Vendu 39,99€ seulement, le titre propose également une expérience de jeu très solide, avec son aventure longue de près de 10 heures, qui offre de surcroit une bonne rejouabilité. C’est fun, coloré, extrêmement rafraichissant et à n’en pas douter, il s’agit de l’un des meilleurs jeux coopératifs jamais imaginé. It Takes Two a de surcroit l’immense atout d’avoir le potentiel de séduire tant les plus jeunes que les adultes. Lire notre test complet.

#3 Psychonauts 2 (PS4, PS5, PC, Xbox One, Xbox Series)

Avec Psychonauts 2, Double Fine nous livre une suite brillante à l’un des meilleurs jeux de plates-formes de ces 20 dernières années. Délicieusement rafraîchissant avec son univers burtonesque, Psychonauts 2 brille surtout par la richesse de son gameplay. Dans la peau de Raz, un “psychonaute”, ou aventurier de l’esprit, le joueur devra explorer l’esprit de 13 protagonistes différents. Double Fine parvient à renouveler sans cesse le challenge avec de nouvelles expériences de jeu, de nouveaux pouvoirs et des environnements aussi variés que charmants. Toute la richesse du jeu repose sur son gameplay, qui mélange habilement séquences de plates-formes old-school, combats, affrontements de boss et puzzles. Le titre brille dans sa structure avec des niveaux extrêmement originaux, qui jouent souvent avec les codes du genre. Malgré les apparences, il ne s’agit toutefois pas d’un titre destiné à une audience très jeune. Le gameplay est plus exigeant qu’il n’y paraît et même un adulte pourrait avoir du mal à passer certaines séquences du premier coup. Malgré son budget serré, Psychonauts 2 parvient à impressionner. Le titre est visuellement très réussi et séduit par sa direction artistique brillante. La finition est également irréprochable, en particulier sur next-gen avec de la 4K en 120 FPS. Généreux en contenu, plein de charme, fun et d’une richesse inattendue, Psychonauts 2 est une véritable bouffée d’air frais pour les amateurs de jeux de plates-formes et est sans l’ombre d’un doute l’une des très bonnes surprises de cet été 2021. Il faudra néanmoins composer avec des doublages uniquement en anglais et un début d’aventure un poil décevant. Lire notre test complet.

#4 Tails of Iron (PS4, PS5, PC, Xbox One, Xbox Series, Switch)

Gros coup de coeur de ce mois de septembre, Tails of Iron est un formidable jeu d’action / aventure en 2D aux relents épiques, qui vous propose de vous plonger dans un univers fantaisiste, dans la peau d’une petite souris bien décidée à réclamer son trône des ignobles grenouilles qui ont massacré ses sujets. Technique dans son gameplay, le jeu d’Odd Bug Studio se veut plutôt exigeant, tout en restant accessible grâce à ses nombreux points de sauvegarde et sa générosité avec les potions de soin. Avec son univers plein de charme, ses combats de boss épiques, son gameplay technique et sa réalisation superbe, Tails of Iron est un titre vraiment très plaisant à parcourir, qui parvient surtout à nous immerger dans un univers cohérent. Tout n’est pas parfait, notamment en ce qui concerne les à-côtés, mais au vu du prix auquel il est vendu (24,99€), difficile de trouver quoi que ce soit à redire sur cette formidable aventure, qui marquera à coup sûr les esprits de bien des gamers! A n’en pas douter, l’un des meilleurs titres indés de cette année 2021. Lire notre test complet.

#5 Outriders (PS4, PS5, PC, Xbox One, Xbox Series)

S’il a parfois l’apparence d’un TPS générique, Outriders est pourtant l’un des shooters coopératifs les plus réussis de ces dernières années. Le nouveau jeu du studio polonais People Can Fly séduit par son contenu gargantuesque, son gameplay extrêmement nerveux qui s’inspire des fast-FPS et ses nombreuses très bonnes idées piochées à gauche et à droite, de son système de couverture inspiré de Gears of War à ses mécanismes de RPG, en passant par son univers sauvage, qui rappelle parfois celui de Halo. S’il a l’apparence d’un jeu-service, Outriders nous est toutefois livré dès sa sortie dans sa version intégrale, avec près de 40 heures de contenu, zéro microtransaction et aucun Season Pass à l’horizon. La formule est donc très séduisante. Il faudra toutefois composer avec une intro peu engageante et un scénario maladroitement mis en scène. La planète Enoch ne manque toutefois pas de charme et sur la durée, Outriders parvient à convaincre, que ce soit par la richesse de son univers, ses mécanismes de jeu bien huilés ou son gameplay jouissif. Ne vous fiez pas à ses apparences, il s’agit à n’en pas douter de l’un des jeux les plus divertissants de ces dernières années, que vous prendrez de surcroit un réel plaisir à parcourir avec vos meilleurs amis. Lire notre test complet.

#6 Tales of Arise (PS4, PS5, PC, Xbox One, Xbox Series)

Pour le 25ème anniversaire de la série “Tales of”, Bandai Namco nous livre un tout nouvel épisode qui secoue un peu les codes de la franchise. Tales of Arise se déroule dans un univers où les habitants de deux planètes, Rena et Dahna, se sont livrés une guerre. 300 ans plus tard, les Dahniens sont asservis par les Reniens. On incarne alors un jeune homme Dahnien nommé Alphen. Amnésique et insensible à la douleur, il est forcé de travailler pour le seigneur Renien local. Sa rencontre avec Shionne, une mystérieuse Renienne voulant renverser les seigneurs, va changer son destin. Tales of Arise est un RPG très bavard mais au scénario et au rythme maîtrisé, accompagné d’une bande-son épique de Motoi Sakuraba. Le système de combat est également une réussite. Entièrement en temps réel, celui-ci propose un jeu d’action nerveux aux nombreuses possibilités. L’utilisation d’Arts, des compétences aux propriétés différentes qui peuvent être enchaînées, est primordiale pour faire des combos. Avec pas moins de six personnages jouables ayant chacun des atouts différents, le système est complet et profond. De nombreuses activités sont disponibles en dehors des combats tels que des quêtes annexes, de la cuisine ou la pêche, mais on passe une bonne partie de notre temps à explorer les environnements extérieurs et les donjons. Tales of Arise reste une aventure linéaire et propose de nombreux outils pratiques pour s’y retrouver. Le jeu fait beaucoup d’efforts pour être accessible. Malgré une technique pas toujours parfaite, le jeu est également une véritable réussite visuelle. Aucune raison donc de passer à côté de ce petit bijou. Lire notre test complet.

#7 Little Nightmares 2 (PS4, PS5, PC, Xbox One, Xbox Series, Switch)

Avec Little Nightmares 2, le studio Tarsier livre une suite en tous points supérieure à l’original. Tout en conservant tous les ingrédients qui avaient fait le succès de l’original, de sa direction artistique impeccable à son univers très sombre, les développeurs ont profité de ces quatre longues années pour corriger les principaux défauts du jeu, à commencer par le gameplay qui gagne en profondeur avec de nouvelles formes d’interactions. Elles ne sont pas toutes une réussite, mais dans l’ensemble, on retrouve dans ce Little Nightmares 2 plus de diversité que dans son ainé. Le jeu est également mieux construit et mieux rythmé, avec une jolie alternance de puzzles, de séquences d’exploration, d’infiltration, de combats et de fuites. Toutefois, c’est bien dans la peur que le jeu excelle. Certaines créatures ont de quoi vous foutre la trousse. L’ambiance très sombre du jeu, sa direction artistique “burtonesque” et son sens du rythme lui donnent un cachet incroyable. Si vous aviez loupé le premier volet, ne passez pas à côté de celui-là. Little Nightmares 2 est bel et bien la suite que l’on attendait. Seul petit regret : une durée de vie un peu courte. Comptez 6h tout au plus pour en voir le bout. Mais quelle aventure! Lire notre test complet.

#8 Back-4-Blood (PS4, PS5, PC, Xbox One, Xbox Series)

12 ans après Left-4-Dead 2, Turtle Rock nous livre enfin la suite spirituelle de son FPS coopératif. Back-4-Blood reprend tout ce qui a fait le succès de son ancêtre : une formule 100% coop en ligne, des armées de zombies, un arsenal varié et surtout un gameplay extrêmement nerveux. Back-4-Blood est clairement l’un des FPS les plus jubilatoires que nous ayons approchés. Plongé au coeur de hordes de zombies, le joueur devra tout faire pour survivre et avancer d’un abris à l’autre avec ses coéquipiers. Face à lui : des hordes de zombies, mais aussi des créatures plus vicieuses et dangereuses, et plusieurs boss titanesques. Généreux en contenu, Back For Blood offre une campagne solo de 10 bonnes heures qui offre une excellente rejouabilité. Les objectifs de jeu sont variés et les séquences le sont tout autant. Les développeurs apportent également quelques nouveautés bienvenues comme la possibilité de customiser son arsenal. Toutes ne sont toutefois pas forcément bonnes à prendre, à l’image du système de decks de cartes un poil confus, auquel on aurait sans doute préféré un arbre de compétences… On regrette également que la narration soit complètement reléguée au second plan. Dans l’ensemble toutefois, Back 4 Blood surpasse pratiquement à tous les niveaux son illustre prédécesseur. Plus riche en contenu, plus fun, barré et plus innovant, le titre de Turtle Rock frappe fort. Et tout cela, malgré une finition qui déçoit un peu (déconnexions des serveurs, soucis de déblocage de trophées et I.A. des alliés lorsque le casting n’est pas complet en multijoueur). Ne boudons pas notre plaisir, Back 4 Blood est à n’en pas douter un petit régal pour les amateurs de jeux coop! Lire notre test complet.

#9 Humankind (PC)

L’hégémonie de Civilization semble bel et bien mise à mal par Humankind. Le titre développé par les Français d’Amplitude est une franche réussite, et ce, à bien des niveaux. Le concept reste le même : bâtir une civilisation et la faire prospérer. Humankind récupère tout ce qui fonctionne dans le titre de 2K et y ajoute son petit plus qui en fait un titre à part et tellement plaisant. Le système de politique intérieure est une belle réussite, tout comme la gestion des combats et de la construction des villes. Le fait que le titre permette de changer de culture entre deux ères permet de constamment renouveler le gameplay. On regrette toutefois que la diplomatie conduise à des réactions de l’IA souvent étranges. D’un point de vue technique, Humankind s’en sort avec les honneurs. Quelques bugs mineurs sont à prévoir, même s’ils seront très vite gommés avec les patchs. Les environnements sont quant à eux très jolis et colorés, et sont magnifiés par une bande originale de haute volée. Nul doute qu’en continuant sur cette voie, les équipes d’Amplitude peuvent très vite faire de l’ombre au rival qu’est Civilization. Lire notre test complet.

#10 Death’s Door (PC, Xbox One, Xbox Series)

Quelque part à mi-chemin entre un Zelda et un Dark Souls, Death’s Door est un formidable jeu d’aventure, qui mêle brillamment exploration, combats intenses et résolution de petites énigmes. Sorti de l’esprit de deux passionnés de gaming, Death’s Door témoigne d’une réelle maîtrise des codes du genre. Malgré la simplicité de son gameplay, le titre d’Acid Nerve parvient à séduire par l’intensité de ses affrontements, la richesse de son univers et la profondeur de ses mécanismes de jeu. C’est toutefois bel et bien sa direction artistique digne d’un film de Miyazaki et son univers plein de charme qui nous ont fait craquer pour lui. Dans la peau d’un corbeau chargé de récupérer les âmes des défunts, le joueur devra explorer des décors fantaisistes d’une beauté à couper le souffle. Vendu 19,99€ seulement, Death’s Door est incontestablement l’un des meilleurs jeux indés de cette année. Lire notre test complet.