Hazelight, le petit studio de développement suédois qui se cachait derrière le sympathique A Way Out nous revient avec sa nouvelle création. Plus ambitieux que le précédent projet du studio, It Takes Two est incontestablement l’une des très bonnes surprises de ce début d’année 2021. 

S’il n’était pas parfait, A Way Out n’en restait pas moins un très bon jeu d’action coopératif, sorti de l’esprit du délirant Josef Fares, un cinéaste qui a choisi de ranger sa caméra au placard pour se consacrer à sa nouvelle carrière de directeur de projet dans le jeu vidéo. Après A Way Out, il nous revient donc avec son nouveau projet, le bien nommé It Takes Two, un jeu d’aventure coopératif qui reprend dans les grandes lignes les ficelles de sa précédente création tout en nous transportant dans un univers radicalement différent.

Dans It Takes Two, les combats de boss vous feront affronter des ennemis titanesques.

Car avec It Takes Two, le studio Hazelight nous livre un jeu qui se destine à une audience plus jeune. Petits et grands pourront apprécier ensemble cette formidable aventure qui n’aurait rien à envier à un film d’animation de Pixar ou Dreamworks. Son scénario n’a pourtant rien de très folichon. Profondément affectée par le divorce de ses parents, une jeune fille donne sans le savoir vie à ses deux poupées de chiffon, qui sont les répliques parfaites de ses parents. Transportés sans trop savoir pourquoi ni comment dans le corps de ces répliques miniatures, les deux parents devront coopérer pour tenter de revenir dans leurs corps. Leurs mésaventures les amènera à explorer les alentours de leur maison et à affronter des créatures de toutes sortes. Le message du jeu est donc touchant puisqu’It Takes Two, c’est avant tout l’histoire d’un divorce et le combat d’une jeune fille pour tenter de réconcilier ses deux parents. C’est toutefois bien l’univers du jeu qui séduira les joueurs avec ses décors colorés, ses ennemis délirants et ses superbes panoramas. On est transporté dans la production du studio suédois comme si on l’était dans un film de Pixar.

Les séquences de jeu sont très variées dans It Takes Two.

Comme nous l’avons dit plus tôt, It Takes Two est un jeu qui a été pensé pour être joué à deux. Inutile d’espérer y jouer seul. Vous pourrez y jouer à deux en local, ou avec un ami à distance, grâce au Pass ami, qui permet de partager l’expérience avec un proche… Pratique en ces temps de confinement!

Côté gameplay, on est ici face à un jeu d’aventure qui lorgne tout de même beaucoup du côté du jeu de plates-formes. It Takes Two mélange toutefois brillamment les genres et n’hésite pas d’ailleurs à alterner les séquences de jeu à un rythme effréné. On passe d’une séquence de plates-formes à une course-poursuite, puis à un combat de boss avant de devoir résoudre un énigme et participer à un parcours d’obstacles. Le rythme effréné du jeu et la diversité des séquences font qu’on ne s’ennuie pas une seule minute dans It Takes Two.

La direction artistique du jeu est superbe.

Plus surprenant encore, on aurait pu s’attendre à ce que lesdites séquences ne soient pas toutes du même niveau… Mais le studio Hazelight est parvenu à les rendre toutes intéressantes. Les contrôles sont précis durant les séquences de plates-formes, qui ne sont ni trop longues ni trop difficiles, les combats de boss ont intenses, les courses-poursuites funs et accessibles, les petites énigmes nécessiteront elles quelques minutes d’attention à chaque fois… Rien n’est trop compliqué ni trop simple. Le dosage de la difficulté est juste parfait pour un adulte. Pour les plus petits, le titre reste accessible, même si certaines séquences nécessiteront plus d’attention.

Quelque part à mi-chemin entre un film de Pixar, un Conker pour son univers décalé et sa diversité côté gameplay, It Takes Two se pose comme un cocktail très rafraichissant idéal pour animer plusieurs soirées entre amis, en couple, ou avec les enfants.

De par son univers, le jeu rappelle les productions de Pixar.

It Takes Two parvient à faire mouche grâce à son univers, sa direction artistique impeccable, la diversité de ses épreuves mais aussi sa construction brillante. Comme nous l’avons dit, le rythme du jeu est parfaitement maîtrisé, de sorte à ce qu’on ne s’ennuie jamais. Mais là où le studio scandinave brille, c’est bien dans sa façon de parvenir à nous surprendre sans cesse avec des mécanismes qui changent sans arrêt. Les combats de boss par exemple vous forceront à adopter à chaque fois une approche radicalement différente. Les séquences de plates-formes ajoutent continuellement de nouveaux éléments de gameplay et des mini-jeux délirants viennent régulièrement renverser complètement le concept du jeu puisque dans ceux-ci, il ne sera plus question de s’entraider mais de s’affronter en duel… Par exemple, dans un jeu de “frappe une taupe” dans lequel l’un des deux joueurs incarnera une taupe et l’autre tentera de l’écraser avec son marteau. La plupart de ces mini-jeux sont si drôles qu’on y reviendra volontiers plusieurs fois d’affilée…

Autre atout du jeu : malgré son petit prix (39,99€), It Takes Two réserve une expérience de jeu très solide. Comptez 10h environ pour en voir le bout. L’aventure est d’ailleurs tellement bien maîtrisée qu’on y reviendra volontiers, ne serait-ce que pour débloquer tous les mini-jeux, qui ne sont pas accessibles immédiatement.

Les deux personnages se complètent parfaitement.

D’un point de vue purement technique, It Takes Two est également une très belle réussite. Artistiquement tout d’abord, avec sa direction artistique très inspirée qui nous rappelle souvent les productions de Pixar. Esthétiquement ensuite, avec son moteur graphique parfaitement optimisé pour les deux générations de consoles. Le jeu est beau, voire très beau, sans être toutefois une claque graphique. Quand ce ne sont pas les superbes panoramas qui nous décrochent la mâchoire, ce sont les très jolies animations des personnages principaux ou les énormes boss qui viendront hanter vos nuits pendant plusieurs jours…

Les combats de boss font partie des moments forts du jeu.

Niveau bande son aussi, le jeu fait mouche avec des musiques entraînantes qui n’ont rien à envier à celles de grosses productions hollywoodiennes et d’excellents doublages en anglais, parfaitement traduits à travers des sous-titres. Si cela ne gênera pas trop les adultes, cela pourra toutefois nuire à l’immersion chez les plus jeunes, qui auraient sans doute préféré une traduction intégrale. Et ce sera sans doute le seul réel défaut que l’on trouvera dans cette production, qui flirte réellement avec l’excellence. Aucune raison de passer à côté de cette petite pépite délicieusement rafraîchissante, qui sera à n’en pas douter l’une des expériences les plus marquantes de cette année pour les plus petits comme pour les plus grands.

Conclusion

Avec It Takes Two, le studio Hazelight, qui avait déjà fait des titres coopératifs sa grande spécialité avec le très sympathique A Way Out, signe le meilleur jeu de ce début d’année 2021. Josef Fares et ses équipes nous livrent un jeu extrêmement ambitieux, qui lorgne du côté des films de Pixar pour son univers cartoonesque et son histoire pleine de charme. Le titre séduit toutefois surtout pour son gameplay ingénieux, axé sur la coopération. It Takes Two fait partie de ces jeux qui se jouent intégralement à deux. Dans la peau de deux poupées de chiffon, les joueurs devront coopérer pour progresser dans une aventure mouvementée. Jeu de plates-formes à la base, le jeu n’hésite pas à jouer avec les codes du genre et à proposer une incroyable diversité de séquences. It Takes Two surprend par la richesse insoupçonnée de son gameplay et de son univers. Vendu 39,99€ seulement, le titre propose également une expérience de jeu très solide, avec son aventure longue de près de 10 heures, qui offre de surcroit une bonne rejouabilité. C’est fun, coloré, extrêmement rafraichissant et à n’en pas douter, il s’agit de l’un des meilleurs jeux coopératifs jamais imaginé. It Takes Two a de surcroit l’immense atout d’avoir le potentiel de séduire tant les plus jeunes que les adultes. 

It Takes Two

8.8

Gameplay

9.0/10

Contenu

9.0/10

Graphismes

8.5/10

Bande son

8.0/10

Finition

9.5/10

Les + :

  • Une réalisation solide, digne d'un film de Pixar
  • Un jeu pensé pour la coop, qui se joue à deux
  • Beaucoup de diversité dans le gameplay
  • Une durée de vie solide (environ 10h), et une bonne rejouabilité
  • L'univers plein de charme

Les - :

  • Pas de VF intégrale, dommage pour les enfants