Depuis quelque temps déjà, les jeux vidéo sont dans la ligne de mire du gouvernement chinois. Après avoir imposé toutes sortes de censures à propos de certains contenus, la Chine tente de lutter contre l’addiction aux jeux vidéo en limitant leur pratique quotidienne.

Cela fait maintenant plusieurs mois que le gouvernement chinois fait la guerre aux jeux vidéo, et ce, malgré que le pays ait été le premier à reconnaître officiellement l’e-sport comme une profession. Face à la pression des autorités chinoises, les éditeurs n’ont pas le choix de suivre les recommandations au risque de voir leurs jeux interdits sur le marché chinois.

C’est ainsi que le célèbre jeu League of Legends (LoL) est limité à une pratique quotidienne de 2 heures par jour pour les joueurs de moins de 18 ans. Une limitation mise en place par le studio Riot Games, l’éditeur de LoL, sous l’impulsion du géant chinois Tencent qui en est le propriétaire.

Cette restriction intervient en réponse à la volonté du gouvernement chinois de lutter contre l’addiction aux jeux vidéo de sa population. Cette demande avait été formulée en octobre dernier et a été mise en place quelques semaines après celle-ci, comme le révèle le journal américain Los Angeles Times.

Si l’éditeur n’avait pas cédé aux exigences des autorités chinoises, Riot Games aurait pu perdre son accès au marché chinois. Or, étant donné le nombre de joueurs et les revenus que cela représente, l’éditeur américain a évidemment préféré céder. Cette année, le marché chinois devrait rapporter près de 36,5 milliards de dollars, autant dire que c’est un marché de choix pour les éditeurs.

De manière générale, les sociétés américaines actives dans le monde des jeux vidéo cherchent à mettre au point des systèmes anti-dépendance. Une manière, comme le souligne le Los Angeles Times, de se plier aux exigences du gouvernement chinois. Cette adaptation des entreprises externes pose question quand on sait combien la Chine impose une censure et une surveillance accrue sur sa population. Retrouvez notre article dédié à ce sujet ici.

Comment cette limitation est-elle possible ?

Cette restriction limitée aux joueurs mineurs peut paraître difficile à mettre en place pour des Européens, pourtant c’est assez simple en Chine. En effet, là-bas, créer un compte sur un jeu vidéo nécessite l’introduction du numéro national d’identification des joueurs. C’est ainsi que les mineurs sont connus des éditeurs et des autorités chinoises.

C’est également via cette identification nationale que le gouvernement peut s’assurer que l’interdiction de certains jeux aux mineurs est respectée.