Placé sous le signe du rétrogaming, le mois de juin 2019 aura été l’occasion de découvrir quelques brillants reboots de séries emblématiques, avec notamment la sortie de Crash Team Racing et de Samuraï Shodown.

Octopath Traveler (PC)

Parmi les meilleures exclusivités de la Switch, Octopath Traveler était sans doute le titre qui méritait le plus un portage sur PC. Et force est de constater que Square-Enix a soigneusement porté le titre sur cette plate-forme. Avec ses graphismes en pixel art ravissants, son système de combat aussi riche qu’accrocheur et ses dialogues raffinés, il vous plongera dans une aventure d’une centaine d’heures lors de laquelle on ne voit presque pas le temps passer. Également nanti d’une bande-son magistrale qui reste en tête, Octopath Traveler ne souffre que d’un certain manque de liant dans son histoire et des phases de levelling légèrement (car le bestiaire et les approches varient beaucoup, tout de même) redondantes. Lire notre test complet. 

Samuraï Shodown (Xbox One, PS4, PC)

Vibrant hommage aux premiers volets de la série, Samuraï Shodown, cuvée 2019, est une véritable bouffée d’air frais pour les amateurs de jeux de baston, qui découvriront un jeu d’une richesse impressionnante, technique, solide et surtout très charmant de par sa patte graphique et son univers atypique. Malgré sa technicité, le jeu de SNK reste très accessible avec un gameplay facile à mémoriser, une difficulté modulable et un système de progression intelligent. Malgré son mode histoire pas très sexy et ses temps de chargement un peu longs, Samuraï Shodown s’impose comme une réelle bonne surprise – qui est de surcroît très fidèle au matériau d’origine. Un joli exploit de la part de SNK! Lire notre test complet. 

Judgment (PS4)

Dans sa quête de séduction de l’Occident, le studio japonais Ryu Ga Gotoku livre enfin le nouveau spin-off de sa série populaire Yakuza. Un an après la sortie de Judgment au Japon, les joueurs européens peuvent enfin découvrir la version justicière de Kazuma Kiryu et de la série des Yakuza. Un exercice de style parfaitement réalisé par le studio japonais qui reprend à la perfection l’ADN des Yakuza en développant un scénario propre et passionnant. Malgré l’influence marquée des jeux de mafia japonaise, Judgment arrive à se faire sa place. Les joueurs ne pourront être que charmés par cette reproduction si fidèle de Tokyo, dans une version plus sombre à l’image du scénario dépeint dans Judgment. Une totale réussite. Lire le test complet.

F1 2019 (Xbox One, PS4, PC)

Qui dit titre annuel dit souvent copier coller, mais le F1 de Codemasters déroge à la règle. En plus de sortir son jeu plus tôt que prévu, l’éditeur propose des nouveautés intéressantes et cohérentes qui apportent un vrai plus au matériau de base. Avec une carrière plus scénarisée et mis en scène, les joueurs pourront apprécier une meilleure immersion dan l’univers du sport automobile. Rien à redire du côté du gameplay, le studio britannique connait son sujet et le prouve une nouvelle fois en poussant le réalisme à son paroxysme. Riche en contenu, terriblement réaliste et incroyablement immersive, cette cuvée 2019 du jeu de Formule 1 est une franche réussite. Lire le test complet.

Cadence of Hyrule (Switch)

Avec son esthétique charmante, ses musiques entrainantes et son gameplay accessible, Cadence of Hyrule mélange à merveille les codes de Zelda avec la dimension rogue-lite de Crypt of the NecroDancer, la frustration en moins. Plutôt facile et assez court, il offre un petit vent de fraicheur bienvenu, se prêtant aussi bien à de courtes sessions de jeu qu’à une consommation frénétique. Un joli petit en-cas en attendant le prochain Zelda traditionnel sur Switch. Lire le test complet.