Aujourd’hui, les alternatives aux téléchargements illégaux sont nombreuses. Plutôt sur smartphones, ordinateurs ou consoles, chacun peut y trouver son compte et les offres restent relativement abordables. Des alternatives qui respectent les oeuvres protégées, auteurs et producteurs.

Deux points essentiels vont jouer sur le choix d’un service de SVOD (subscription video on demand) : le prix et le catalogue. À un prix élevé, un utilisateur attendra forcément un catalogue plus riche. Au-delà des abonnements, certaines plateformes proposent d’acquérir ou de louer des oeuvres à la pièce. De quoi satisfaire les plus petits consommateurs. Aucune contrainte donc, et si un film ne se trouve pas sur l’une, il sera surement sur une autre. De quoi jongler facilement entre plusieurs services.

Présentement, nous vous proposons 5 alternatives au téléchargement illégal – en dehors du très populaire Netflix -, avec leurs points positifs et négatifs. À vous de faire votre choix.

Amazon Prime Video, un abonnement premium

Depuis deux ans déjà, le géant des sites de vente en ligne propose sa propre plateforme de vidéos à la demande. Sous forme d’abonnement Prime, un utilisateur pourra profiter du catalogue de près de 4.000 films et séries de Prime Video, dont certaines productions exclusives à Amazon, avec Amazon Original et ses séries American Gods, Jack Ryan, The Man in the High Castle.

Dans le cas de Prime Video, le service est disponible en abonnement. Il revient à 49 euros par an ou 5,99 € par mois, mais la particularité de cet abonnement Prime – au-delà de son prix très accessible – est qu’il reprend tous les avantages premium proposés par Amazon. Ainsi, si vous souhaitez profiter des séries exclusives d’Amazon Original, vous pourrez également profiter des livraisons ultrarapides, de produits exclusifs et autres promotions limitées aux membres Prime. Et inversement si vous étiez déjà abonné au service premium d’Amazon.

Autre particularité du service, la possibilité de savoir à tout moment le nom de tel ou tel acteur ou le titre de tel morceau à l’écran grâce à la fonctionnalité X-Ray. Sans être une révolution, cela reste sympathique.

Les + :

  • Des productions exclusives de qualité
  • Accès à des films en 4K sans supplément
  • Fonctionnalité X-Ray
  • Un prix mensuel intéressant (5,99 €)
  • Un abonnement complet attractif pour les gros clients d’Amazon

Les – :

  • Catalogue relativement limité
  • Peu de contenus exclusifs

iTunes, le plus connu, le plus fourni

Autre grand nom : iTunes. Cela fait déjà plusieurs années que la Pomme s’est lancée en tant que service de vidéos à la demande. Depuis la plateforme iTunes Store, les utilisateurs peuvent naviguer à travers une interface agréable et un catalogue assez conséquent. Séries, films, musiques, livres tout est rassemblé sur la même plateforme, à portée de main.

Ici, pas question d’abonnement, tout est accessible “à la carte”. Cela a forcément de bons et de mauvais côtés. Ce genre de forfait est plus attractif pour les utilisateurs occasionnels. En revanche, si on est un gros consommateur, cela peut rapidement chiffrer. En effet, les prix de certains films dépassent les 15 euros au téléchargement, quelques euros en moins qu’une version DVD physique.

À noter, tout de même, qu’il est possible de profiter de l’un ou l’autre film, série livre et autre en location. Les prix sont alors moins élevés.

Autre point que l’on peut souligner pour la plateforme d’iTunes Store, la synchronisation du compte Apple. En entrant son identifiant Apple lors d’une location ou d’un téléchargement sur le store, les articles sont associés au compte. Il est donc totalement possible de commencer une série sur son Apple Tv, de la continuer sur son iPad et finir sur son iPhone. Dernier point, les membres d’une même famille peuvent également avoir accès aux contenus grâce à l’option « Partage familial ».

Les + :

  • Possibilité de louer des contenus à l’unité
  • Un catalogue énorme
  • Partage familial
  • Disponible sur toutes les plateformes associées à un compte iCloud

Les – :

  • Prix assez élevé pour les téléchargements (plus de 15 €)
  • Pas de contenus exclusifs

Google Play – Films, pour les accros aux smartphones

Le service de vidéos à la demande de Google est assez similaire à celui de la Pomme, tant dans les aspects positifs que négatifs. Tout d’abord, il est également possible de télécharger un film que de le louer. Dans le cas de Google Films aussi, le téléchargement se révèle plus cher que la location, une quinzaine d’euros pour des films récents. Quant aux locations, comptez 3,99 euros minimum, ce qui reste encore abordable.

Encore une fois, cette solution s’adresse surtout aux consommateurs occasionnels, surtout les propriétaires de smartphones Android. Les alternatives avec abonnement restent beaucoup plus intéressantes financièrement parlant pour les plus gros cinéphiles.

Le gros point négatif du service reste tout de même le fait que certains contenus ne soient disponibles qu’en version originale, sous-titrée français. Tout le monde n’est pas forcément capable de comprendre un film entier en anglais. On notera également que le service de Google ne propose aucune série.

Les + :

  • Bonne solution pour les consommateurs occasionnels
  • Idéal pour les propriétaires de smartphone Android
  • Un catalogue varié

Les – :

  • Une VF pas toujours disponible
  • Les prix élevés pour les téléchargements, peu justifié par le film
  • Une interface pas adaptée
  • Pas de contenus exclusifs
  • Aucune série proposée

PlayStation Store : des films directement depuis sa PS4

Autre alternative : la plateforme de vidéo à la demande de Sony. Disponibles sur le PlayStation Store, films et séries – ainsi que des jeux – peuvent être loués et achetés en téléchargement depuis sa console ou l’application PlayStation App. Le service est donc multiplateforme. Le vrai point positif de ce service est évidemment de pouvoir visionner des films directement depuis sa PlayStation.

Une nouvelle fois, il n’est pas question d’abonnement ici, les séries et films sont accessibles à la carte. Il faudra dépenser un certain budget pour télécharger un film dans sa bibliothèque. On se consolera en se disant que le catalogue – pas forcément très fourni – est à jour sur les dernières grosses sorties.

Les + :

  • Accès direct sur console
  • Multiplateformes : ordinateurs, consoles (PS3/PS4), smartphones
  • Interface intéressante
  • Application mobile

Les – :

  • Pas d’exclusivité
  • Prix élevés pour les téléchargements

Microsoft Store, multiplaforme et bonus

Pour ceux qui préfèrent la console de Microsoft, rassurez-vous, elle propose aussi de louer et de télécharger des films. Avec un catalogue assez conséquent et relativement à jour, le service SVOD de Microsoft se montre attractif. Même point négatif que l’on retrouve chez les autres; le prix des téléchargements. La location reste cependant accessible et intéressante, d’autant qu’on peut commencer un film sur sa console et la continuer sur son ordinateur ou smartphone.

Microsoft Store trouvera davantage son public parmi les adaptes de Xbox, puisque les films pourront être visionnés depuis celle-ci. Avec la présence de bonus et d’offres spéciales pour certaines fêtes ou événements. C’est surtout une alternative qui répondra aux utilisateurs occasionnels puisqu’elle n’exige pas d’abonnement ni de télécharger un programme.

Malheureusement, comme pour l’offre de Google, le catalogue ne propose aucune série.

Les + :

  • Multiplateformes: Xbox One/360, PC et smartphones
  • Un catalogue intéressant
  • Interface bien pensée
  • De jolies promotions

Les – :

  • Prix des téléchargements élevés
  • Aucune exclusivité
  • Aucune série proposée

2 Commentaires

Comments are closed.