Quelques jours après l’annonce de Netflix concernant la hausse de ses tarifs aux États-Unis, l’un de ses principaux concurrents, Hulu décide de revoir ses prix à la baisse.

La formule avec publicités de la plateforme de streaming sera réduite de 2$ par mois dès le 26 février prochain. Les abonnés paieront donc mensuellement 5,99$ plutôt que 7,99$ jusqu’alors. Hulu avait déjà fait don d’une réduction de 2$ sur ses offres pendant la période des soldes mais il s’agit cette fois d’une promotion permanente.

On pourrait croire que cette réduction est synonyme de multiplication des annonces publicitaires pour compenser la perte mais il n’en est rien. Hulu a confirmé que le volume de publicités resterait inchangé.

Il s’agit plus pour la plateforme d’attirer de nouveaux abonnés vers elle puisque seule l’offre la moins onéreuse bénéficie d’un rabais. Le régime sans publicités reste quant à lui au prix de 11,99$ par mois, de même que le pack intégrant Spotify à 12,99$. La plateforme vise une conversion de ses abonnés aux formules low cost vers ces tarifs qui dégage de plus larges marges bénéficiaires.

Tandis que Netflix mise sur d’importants investissements sur les productions originales, la concurrence profite de la manoeuvre tarifaire du leader du secteur pour proposer de nouvelles offres plus alléchantes.

D’autres services de streaming s’apprêtent à descendre dans l’arène très prochainement, à savoir : Disney+, NBCUniversal et WarnerMedia. Leur arrivée pourrait elle aussi avoir l’effet d’un raz-de-marée dans le petit monde des SVOD, avec à la clé du renouveau dans l’offre et le contenu.

On notera qu’Hulu n’est actuellement pas disponible en Belgique mais que cette situation devrait changer dans le courant de l’année.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.