La liste des potentiels concurrents de Netflix ne fait que s’allonger au fil des mois. Après Disney, Apple et compagnie, un nouvel acteur pourrait prochainement proposer son propre service de streaming.

L’année 2019 devrait se révéler compliquée pour Netflix. En effet, le numéro 1 des services de streaming devra affronter cette année le lancement des plateformes de Disney et celle – encore très mystérieuse – d’Apple. Mais l’hégémonie de Netflix pourrait d’autant plus s’effondrer au fil des prochaines années face à une concurrence toujours plus nombreuses. Son nouveau futur concurrent ? NBCUniversal.

Le groupe américain vient en effet de dévoiler son projet de se lancer sur le marché des services de vidéos à la demande par abonnement (SVOD). Le groupe n’est autre que le détenteur des chaînes de télévision et de radio NBC, mais également des productions cinématographiques Universal Studios.

Le service made in NBC devrait voir le jour dans le courant de 2020. Les abonnés à la télévision payante NBCUniversal pourront profiter de ce service gratuitement, grâce aux soutiens de la publicité. Pour éviter d’être ennuyé par cela, un abonnement payant supplémentaire sera également disponible.

L’arrivée de NBCUniversal pourrait s’avérer difficile pour Netflix et pour toutes les autres plateformes de streaming. Étant propriétaire des productions du studio Universal, le futur service devrait pouvoir compter sur un catalogue de films et d’émissions importants.

Comme ce fut le cas pour Disney et ses productions, la mise en place d’une plateforme propre à NBCUniversal mettra certainement un terme aux accords de diffusion avec d’autres fournisseurs. Ainsi, la série Dr.House quitterait la bibliothèque d’Amazon. Le groupe indique en effet vouloir « conserver les droits sur certains titres pour son nouveau service ».

Si Netflix a vraisemblablement marqué l’histoire des services de streaming en convainquant plus de 130 millions d’abonnés à travers le monde, c’est principalement grâce à des productions propres (Black Mirror, Stanger Things ou Orange is the New Black). À en croire le C.V. de NBCUniversal, on ne doute pas que le groupe audiovisuel arrive à se faire une place de choix sur le marché américain. Les Européens pourraient certainement également en profiter via le service Sky qui découle justement du géant de la télévision par câble Comcast, propriétaire de NBCUniversal.