L’IFA, le salon des technologies de Berlin, a été l’occasion de découvrir toutes les grandes tendances de l’année 2012. Retour sur les principales annonces, les déceptions et les surprises de cette édition 2012.

© EF

Tablettes Windows 8 et ultrabooks tactiles

Microsoft revient en très grande forme avec un OS conçu pour le tactile. Cela se ressent même dans la conception des nouveaux ultrabooks, pratiquement tous tactiles. De HP à Asus, en passant par Sony, Acer et Samsung, tous ont répondu présents et ont annoncé plusieurs modèles d’ultrabooks tactiles et d’hybrides sous Windows 8. L’OS de Microsoft semble avoir toutes ses chances de rapidement se faire une place sur le marché grâce à l’armada d’appareils électroniques annoncés. Cet hiver, Windows 8 sera partout, tactile, et n’aura décidément pas grand chose à craindre d’Android, l’OS de Google semblant être entré dans une période critique de son existence avec seulement quelques modèles de Lenovo, Huawei et Sony présentés à l’IFA.

© EF

 

Le smartphone en transition vers le XL

C’est bien simple, tous les smartphones annoncés au cours de l’IFA ou presque font plus de 4,2″. Si la tendance évolue vers le XL, Android reste l’OS le plus à la mode. Windows Phone était également de la partie, notamment avec l’annonce de l’Ativ S, qui s’apparente un peu à un Galaxy S3 sous Windows 8, mais l’OS de Microsoft manque encore de popularité et était paradoxalement peu mis en avant par les constructeurs, méfiants.

La plupart des smartphones présentés disposent des mêmes caractéristiques, avec des écrans de 4,3″, des appareils photos de 8 mégapixels, des processeurs d’1,5 Ghz et, bien entendu, la technologie NFC. Parmi les annonces marquantes, on citera Sony et ses quatre nouveaux Xperia sous Android, Acer, qui a confirmé le lancement de son CloudMobile sous Android, un smartphone qui tirera parti du nouveau cloud du constructeur, le smartphone double-face d’E-Ink, et, bien entendu, le Galaxy Note 2, sorte de tablette-smartphone XL de 5,5″ aux performances impressionnantes, qui était sans aucun doute la star du salon.

© EF

Les téléviseurs battent des records

Eux aussi en pleine transition vers l’OLED, le nouveau format qui devrait très vite devenir un standard malgré son prix d’introduction particulièrement élevé (entre 6.000 et 10.000€ pour les premiers modèles de 55″), les téléviseurs affichent des performances toujours plus élevées. L’IFA aura été l’occasion d’assister à un véritable ballet des fabricants de télévisions, qui présentaient tous des téléviseurs aux dimensions extrêmes et aux caractéristiques à couper le souffle. Outre TP-Vision (ex-Phillips) et ses habituels téléviseurs à Ambilights, on retiendra les annonces de Sony et Panasonic, qui s’engouffrent dans le XXL, tandis que LG et Samsung se livrent une véritable guerre sur le format OLED. Vu les prix annoncés sur le salon, il est fort probable que la meilleure période pour acheter un nouveau téléviseur soit d’ici un à deux ans…

Les hybrides sont partout

Les hybrides définissent ces catégories de produits qui se classent à mi-chemin entre deux types de produits. On connaissait déjà les tablettes hybrides, transformables en quasi-ultrabooks et disposant de claviers. Désormais, il faudra également compter avec les appareils photos hybrides. Samsung a notamment présenté son Galaxy Camera, un concept d’appareil photo étonnant puisque fonctionnant sous Android et permettant d’accéder à des tas d’applications via l’écran tactile. Malheureusement, si le concept nous a beaucoup plu, on ne peut pas en dire autant du prix, tournant aux alentours des 600€, auxquels il faudra ajouter un abonnement Data chez un opérateur (l’appareil fonctionnant avec une carte SIM), et très certainement un très bon abonnement, le Galaxy Camera ne réduisant pas la taille des clichés lors de l’upload sur les réseaux sociaux (avec des photos de 8 Mo, cela risque très vite de faire sauter le budget). Et tout cela, pour un simple compact. Bref, comme bien souvent avec ces “appareils prototypes”, il faudra sans doute attendre un moment avant que les constructeurs prennent réellement conscience du potentiel et s’alignent sur les exigences du public…

On en parle sur le forum.