IFA 2012 – L’OLED, le téléviseur du futur

A l’IFA, l’OLED était partout. Sur les stands de Samsung et LG bien sûr, mais aussi dans les bouches des visiteurs, émerveillés par cette nouvelle technologie, qui devrait voir le jour en 2013 chez nous. Considérée comme l’avenir des téléviseurs, l’OLED risque malheureusement d’être un marché très élitiste à ses débuts, avec des appareils qui tourneront autour de 6000 à 10000€.

Sur le stand de LG, l'OLED occupait une place centrale.

Avec un prix d’entrée situé entre 6.000 et 10.000€, l’OLED risque de se heurter à un premier challenge de taille, celui de séduire un très large public. Pourtant, qu’on ne s’y trompe pas,  cette technologie révolutionnaire qui affiche des couleurs 20% meilleures en moyenne que les téléviseurs actuels et capable d’afficher une image 1.000 fois plus rapidement qu’une télévision LED traditionnelle représente bel et bien l’avenir de la télévision. LG et Samsung s’apprêtent à lancer les premiers modèles de téléviseurs OLED en Corée en cette fin d’année, après quoi ils pourront commencer à expédier leurs produits vers le reste du monde.

Et si pour l’heure seuls LG et Samsung ont investi massivement dans cette technologie, c’est pour une bonne raison : la production d’écrans OLED est 8 à 10 fois plus coûteuse que celle d’écrans LCD. A terme, d’autres constructeurs devraient également se lancer dans cette bataille, comme Sony et Panasonic, qui débuteront ensemble la production en 2013, ou Sharp.

Une technologie révolutionnaire

Le consommateur, lui, devrait réellement voir la différence. D’une part parce que l’OLED utilise un procédé totalement différent du LCD. En pratique, il ne produit pas de noir et permet donc une grosse économie d’énergie, à l’inverse du LCD qui tente de restituer le noir. Ce “Deep Black”, qu’on retrouve uniquement sur les téléviseurs OLED offre un rendu tout simplement époustouflant et permet surtout d’augmenter les contrastes. La restitution des couleurs est d’autre part meilleure puisque la technologie OLED génère directement de la lumière. Ainsi, un téléviseur OLED affiche des couleurs 20% meilleures qu’un téléviseur LED traditionnel. Sa lumière plus diffuse permet d’avoir un angle de vision plus étendu et un contraste jusqu’à un million de fois supérieur à celui d’un téléviseur traditionnel.

Parmi les autres atouts de l’OLED, on retrouve la rapidité du système, jusqu’à 1.000 fois supérieure à celle d’un téléviseur LED traditionnel. En théorie, le coût du processus de fabrication devrait également beaucoup diminuer, mais pas avant que la technologie n’ait été stabilisée. Jusqu’à présent, Samsung et LG ont en effet beaucoup travaillé sur la durabilité de tels produits – sans aucun doute le point sombre des diodes OLED – qui affichaient une espérance de vie de seulement 20.000 heures jusqu’à il y a quelques années. Heureusement, les deux constructeurs sont parvenus à repousser ces limites jusqu’à 70.000 heures (soit environ 10 ans d’utilisation). L’OLED compense par ailleurs cet inconvénient par l’épaisseur de son système et sa souplesse qui permettra, à terme, de produire des écrans flexibles.

Sur le stand de Samsung également, l'OLED était la star du salon.

… qui n’en est qu’à ses débuts

A l’heure actuelle, aucun modèle n’a été commercialisé. Ce n’est que d’ici quelques semaines que les premiers stocks de téléviseurs 55″ s’écouleront en Corée. Ensuite, probablement début ou mi-2013, les premiers modèles débarqueront chez nous, à un prix situé entre 6.000 et 10.000€. Les fluctuations du marché empêchent à l’heure actuelle Samsung et LG de révéler un prix de vente exact pour le modèle 55″, cependant il semble fort probable qu’il tourne aux alentours de 7.500€ d’après nos informations.

A sa manière, la technologie OLED devrait révolutionner le monde des téléviseurs en apportant une qualité d’image exceptionnelle qui surpasse tout ce qu’on a pu voir à ce jour. Visuellement, le résultat est tout simplement époustouflant, et il est certain que nombreux seront ceux à se laisser tenter. Pourtant, l’OLED adresse avant tout une belle promesse d’avenir pour le secteur des téléviseurs, avec un affichage beaucoup plus fin, des écrans flexibles et une taille qui devrait grandir à chaque nouvelle salve de produits, pour atteindre peut-être un jour la taille de 100″. En attendant, les premiers clients devront donc se satisfaire du 55″, dont le prix diminuera très certainement de quelques milliers d’euros quelques mois après sa commercialisation…

On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.