Un Belge arrêté en Italie pour trafic d’IPTV

Giovanni Morelli, un Belge de 70 ans, a été arrêté en Italie pour “contrefaçon et fraude”. 

L’homme est accusé de contrefaçon, d’atteinte à la propriété intellectuelle et de fraude informatique par la Guardia di Finanzia. Il aurait revendu plus de 1.900 abonnements illégaux à des clients.

Giovanni Morelli, 70 ans, avait visiblement créé un véritable réseau de vente d’IPTV illégales dans le pays. Plusieurs plaintes ont conduit à son arrestation.

Si l’IPTV n’est pas illégal à la base, certains catalogues le sont. Majoritairement, les utilisateurs achètent un accès à des flux illégaux à des vendeurs sans scrupules. Lesdits flux peuvent être déprogrammés à tout moment, voire démantelés par les autorités, comme cela a été le cas au Royaume-Uni récemment. La police de West Midlands et la Federation Against Copyright Theft (FACT) ont en effet annoncé avoir démantelé une importante plateforme d’IPTV au Royaume-Uni au terme d’une opération de plusieurs mois. Elle offrait un accès illégal à du contenu premium de plus de 100 services de télévision différents. Ce contenu comprenait des émissions en direct, mais également des vidéos à la demande.

Fin septembre, l’Assemblée nationale française avait déclaré une guerre aux IPTV illégales en adoptant un projet de loi relatif à la régulation et à la protection de l’accès aux œuvres culturelles à l’ère numérique. Le combat est toutefois loin d’être gagné. Pour chaque IPTV déprogrammée, une nouvelle naît pratiquement instantanément.