SpaceX est en pourparlers avec plusieurs compagnies aériennes pour fournir une connexion wifi à bord des appareils grâce à son réseau Starlink.

Surfer sur la toile durant un voyage en avion pourrait bientôt se faire via le service de connexion à Internet par satellite de Starlink, projet de SpaceX. Le constructeur aérospatial américain mise en effet sur le secteur aérien pour développer l’offre commerciale de son réseau Internet par satellites, baptisé Starlink. Toujours en développement, le réseau compte aujourd’hui plus de 1.600 satellites actifs en orbite.

SpaceX a confirmé la nouvelle lors d’une conférence organisée le 9 juin dernier, comme le rapporte The Verge. L’entreprise américaine a d’ailleurs indiqué être en discussions avec plusieurs compagnies aériennes – sans pour autant révéler leur nom – pour leur fournir l’équipement nécessaire pour se connecter du réseau Starlink à bord de leurs appareils. Un service spécifique est déjà en développement au sein de SpaceX.

Crédit : Starlink

Cette annonce est loin d’être surprenante. Plusieurs éléments au cours des derniers mois indiquaient en effet que SpaceX cherchait à connecter des avions à son réseau satellitaire. En mars dernier, l’entreprise avait d’ailleurs demandé l’autorisation au régulateur des télécoms américain pour équiper des transports avec des antennes.

Dans les faits, offrir une connexion Internet dans les avions n’a rien de révolutionnaire en soi. Plusieurs compagnies aériennes le font déjà grâce à un réseau satellitaire, et ce, depuis plusieurs années. Mais le fait que SpaceX cherche à se frayer un chemin sur ce marché déjà saturé est tout de même intéressant et montre une nouvelle combien l’entreprise est ambitieuse. Reste à voir si son réseau satellitaire tiendra toutes ses promesses. Avec seulement 1.600 satellites actifs en orbite, on est encore loin des 42.000 satellites annoncés.

Cependant, sa constellation de satellites – lorsqu’elle sera pleinement déployée – pourrait être le principal atout de l’entreprise pour convaincre les compagnies aériennes de faire appel à ses services plutôt qu’à d’autres. SpaceX pourrait également jouer sur la couverture de son réseau, ainsi que la tarification de ses services, mais cela devrait prendre encore plusieurs années à Starlink pour embarquer à bord des appareils de diverses compagnies aériennes.