Le jet supersonique d’Exosonic pourrait se charger du transport aérien des futurs présidents américains.

Les projets d’avion supersonique se multiplient depuis quelques années, et ce, malgré la mise à la retraite forcée du Concorde en 2003, premier avion commercial supersonique à ce jour. Il faut dire que ce dernier souffrait de nombreux défauts ; budget faramineux, pollution sonore importante et fiabilité défaillante. Et pourtant, de nombreuses startups sont sur le pied de guerre pour être la première à faire à nouveau voler des avions supersoniques. Et c’est notamment le cas de la startup Exosonic.

En septembre dernier, cette entreprise a signé un contrat avec l’US Air Force pour se charger du transport des futurs présidents des États-Unis à bord de leur avion supersonique. L’objectif est évidemment de réduire la durée des trajets des voyages présidentiels.

 

C’est ainsi que la startup créée il y a moins de deux ans par les ingénieurs Tom MacDonald et Norris Tie ambitionne de créer un jet supersonique de 60 mètres de long et disposant de 70 sièges à son bord, dans sa version commerciale. Le modèle destiné à transporter les futurs présidents américains serait un peu différent et ne comporterait d’ailleurs que 31 sièges. La startup espère pouvoir livrer son jet supersonique d’ici 2030.

Exosonic estime que son engin sera capable d’atteindre Mach 1,8, soit une vitesse de vol de 2205 km/h, surpassant de quelques dizaines de kilomètres par heure l’avion de chasse français Rafale, mais aussi la vitesse du son (1.224 km/h). Mais les ambitions de la startup américaine ne s’arrêtent pas là. L’entreprise espère en effet que son jet supersonique sera en mesure de dépasser les 9.000 km/h.

Grâce à son nez particulièrement fin, l’avion ne causerait pas le fameux boom perturbateur lorsqu’il passe le mur du son, a assuré Norris Tie à CNN. Aspect qui a valu de nombreuses critiques au Concorde, avant sa mise au placard en 2003.

L’avion supersonique présidentiel disposerait de tout le confort adéquat pour transporter le président des États-Unis et son équipe dans les meilleures conditions ; des suites, deux cuisines, deux toilettes, de nombreux espaces de rangement, etc.

À l’heure actuelle, le projet n’en est encore qu’à sa phase de conception. Il n’a donc rien de concret. La startup qui l’a imaginé fait tout de même de belles promesses. Reste à voir si le projet prendra forme et si les promesses faites seront bien réalisables. Dans tous les cas, nous devrions voir apparaitre de nombreux avions supersoniques au cours des prochaines années. Les projets de ce type sont en effet nombreux.