Surfant sur le succès de la série qui cartonne sur Netflix, GameMill Entertainment nous livre une adaptation de Cobra Kai en jeu vidéo. 

Vu l’ADN du studio, tout nous incitait à la prudence avec cette nouvelle adaptation. Si GameMill Entertainment a quelques petites réussites à son actif, comme le sympathique Nickelodeon Kart Racers 2, le studio est également l’auteur de quelques ratés, comme le très médiocre G.I. Joe : Operation Blackout, tout fraichement sorti. Plus inquiétant, il s’agissait du troisième projet du studio à voir le jour en cette fin d’année. Or, on le sait, mener de front trois projets dans le gaming relève de l’exploit. Et puis, bien sûr, il y avait l’annonce très tardive du jeu, présenté quelques semaines seulement avant sa sortie – ce qui n’est jamais très bon signe.

On ne va pas vous le cacher, Cobra Kai : The Karate Kid Saga Continues est loin d’être une franche réussite, mais les fans de la franchise pourraient toutefois bien y trouver leur compte.

Le jeu prend la forme d’un beat them all old-school, façon Streets of Rage.

Car on le sent, les développeurs de Cobra Kai ont tenu à rendre un joli hommage à l’univers de la saga tout en jouant sur la fibre nostalgique des gamers. Ils ont ainsi choisi d’opter pour un beat them all old-school, dans la plus pure tradition du genre. Cobra Kai marche ainsi sur les traces de pointures comme Golden Axe et Streets of Rage. A leur différence toutefois, le jeu est entièrement en 3D – ce qui est probablement le choix le plus douteux pour cette adaptation. Car très clairement, les beat them all 3D n’ont pas le charme de leurs ancêtres. Et surtout, on sent que les développeurs ont travaillé avec des moyens extrêmement limités. Esthétiquement, le jeu n’est pas très beau. Toutefois, c’est surtout au niveau des animations que ça bloque, avec des mouvements hachés et un petit temps de latence entre l’entrée d’une commande et le coup porté à l’écran. La patte graphique du jeu n’est pourtant pas vilaine et quelques jolis effets de mise en scène sont même présents, lors des attaques spéciales notamment.

Côté prise en main, c’est la douche froide la première heure de jeu. Lors du premier niveau, on n’a le choix qu’entre deux boutons de frappe et un de saut. La bonne nouvelle, c’est que le joueur débloquera progressivement skills et coups spéciaux à travers un vaste arbre de compétences. Chacune d’elle pourra être débloquée avec la monnaie virtuelle récupérée dans le jeu. Le concept est bien pensé, dans la mesure où on sent réellement son personnage évoluer au fil des niveaux. L’ennui, c’est qu’en début d’aventure, le jeu n’est pas très intéressant. Sur la durée en revanche, le gameplay gagne en profondeur et le titre montre un réel potentiel. D’autant plus qu’il est jouable à deux, en coop.

Quelques jolis effets visuels sont présents lors des attaques spéciales.

Côté durée de vie, l’expérience est plutôt solide. Le jeu propose en tout 28 niveaux, dont certains sont assez longs. Comptez en moyenne une grosse dizaine de minutes par niveau. Pour le genre, le contenu est donc très généreux. D’autant plus que les à-côtés sont nombreux avec les skills à débloquer et les défis à boucler. S’il se révèle plus riche qu’on attendait, Cobra Kai souffre d’un manque de précision des commandes et de finition dans l’ensemble. Le personnage se déplace beaucoup trop lentement à l’écran, la latence entre la commande et l’action conduit trop souvent à des coups donnés dans le vide et lors des passages trop musclés, le jeu a tendance à devenir vite très bordélique. On est très loin de la technicité et du rythme très soutenu d’un Streets of Rage. Plus triste encore, les combats de boss sont complètement bâclés et ne font qu’accentuer les défauts du jeu, avec des personnages qui se déplacent à l’écran de façon robotique, déclenchant régulièrement des super-attaques dans le vide.

Et puis bien sûr, il y a la question du prix, scandaleusement élevé pour ce type de production. Cobra Kai est typiquement le genre de petit jeu sympa auquel on aurait dit oui à 15€. Mais à 39,99€, difficile de craquer sans y penser à deux fois, surtout à une période aussi chargée en sorties. Involontairement, le jeu s’enterre dans une niche. Seuls les fans purs et durs de la série y trouveront leur compte à ce prix.

Le jeu est jouable à deux, en coop.

On notera au passage que si le jeu transpire le fan-service avec des tas de collectibles à débloquer et une ambiance fidèle à la série, la mise en scène sous forme de bande-dessinée n’est pas une franche réussite. On s’ennuie souvent beaucoup devant ces planches sans vie – au point d’en venir très rapidement à zapper systématiquement chacune d’elles. C’est dommage, car en soi, le scénario n’était pas complètement inintéressant, d’autant plus que le jeu nous donne le choix de l’explorer à travers les yeux du clan Cobra Kai ou de l’école Miyagi-Do.

Côté bande sonore, le résultat est convaincant. On retrouve les voix officielles de William Zabka et Ralph Macchio et quelques morceaux emblématiques du show. Ca fait le travail, à défaut de surprendre.

Conclusion

Fidèle à l’esprit Karate Kid, cette adaptation très libre de la série se destine avant tout aux fans purs et durs du show. Bourré de bonnes intentions, le jeu de GameMill manque toutefois clairement d’ambition. Les développeurs nous livrent un beat them all old-school à la proposition très séduisante, avec un gameplay qui s’enrichit au cours de l’aventure et un contenu généreux. Le titre marche sur les traces d’un Streets of Rage, mais n’en a toutefois pas l’allure. Les développeurs ont opté pour un univers 3D qui sied plutôt mal au genre. Esthétiquement assez pauvre, le titre souffre surtout d’animations hasardeuses qui traduisent un réel manque de budget au niveau de la réalisation.  Côté gameplay, les commandes manquent également de précision, avec une latence trop importante au niveau des coups et un rythme assez lent. A 15€, pourquoi pas. A 39,99€, la pilule aura beaucoup plus de mal à passer. Malgré ses gros défauts, Cobra Kai : The Karate Kid Saga Continues ne manque pourtant pas de charme et il est bien dommage que le jeu nous soit livré en l’état. 

Cobra Kai : The Karate Kid Saga Continues

4.7

Gameplay

5.0/10

Contenu

5.0/10

Graphismes

3.0/10

Bande son

6.0/10

Finition

4.5/10

Les + :

  • Un gameplay plus riche qu'il n'y parait
  • Le système de skills et d'upgrades qui enrichit le gameplay au fil de l'aventure
  • Une durée de vie solide pour le genre
  • Jouable à deux en coop

Les - :

  • Un prix beaucoup trop élevé (39,99€)
  • La narration, ratée
  • Les animations d'un autre temps
  • Esthétiquement très pauvre
  • Des commandes qui manquent de précision