Les Mariokart-likes sont nombreux. Peu toutefois parviennent à s’imposer comme des alternatives viables à Mariokart. Après un premier volet décevant, GameMill et MaximumGames repartent à la charge avec un nouveau Nickelodeon Karts Racers, qui pourrait cette fois bien trouver son public. 

Ne tergiversons pas, inutile d’attendre ce Nickelodeon Karts Racers 2 un jeu à gros budget. Sa réalisation n’est pas du tout à la hauteur d’un Mariokart. Techniquement, on est très loin d’exploiter le potentiel des consoles actuelles : les décors sont souvent vides, manquent d’inspiration, les effets visuels sont minimalistes et on a clairement l’impression de jouer à un jeu d’il y a six ans. Toutefois, ce serait une grossière erreur de s’arrêter là. Car si oui, Nickelodeon Karts Racers 2 n’est pas un joli jeu, il n’en reste pas moins fun et prenant.

La réalisation du jeu est correcte, mais les niveaux sont désespérément vides.

La première chose qui marquera le joueur, c’est l’abondance du contenu. On retrouve ici du multijoueur en ligne, du local, un mode Grand Prix dans lequel on prendra part à une dizaine de compétitions, du Time Trial, des Défis, des combats en Arènes,… Bref, il n’y a vraiment pas de quoi s’ennuyer, d’autant plus que chaque mode de jeu présente un réel intérêt. Dans les défis par exemple, vous serez amenés à réaliser de petites missions pour débloquer des contenus du jeu. Le mode Grand Prix propose une succession de quatre tracés avec à chaque tour un certain nombre de points attribués à chaque joueur selon sa position finale. Une victoire permet là aussi de débloquer quantités de contenus en tous genres.

Si, de prime abord, on a affaire à un simple Mariokart-like, Nickelodeon Karts Racers 2 est en réalité beaucoup plus riche qu’il n’y paraît. La prise en main est fun et immédiate mais le jeu présente son lot de spécificités. Par exemple, il sera ici indispensable de maîtriser l’art du drift. Lorsque son drift est assez long, on bénéficie en effet d’un coup d’accélérateur. Autre spécificité du jeu : chaque coureur a ses propres caractéristiques. Comprenez par là qu’un Bob l’Eponge sera peut-être plus compétent dans le drift et l’accélération qu’un Michelangelo qui sera plus rapide et plus facile à contrôler. Là où le concept se révèle très séduisant, c’est justement dans le fait qu’il est possible d’affecter ces capacités en modifiant son kart avec divers éléments, pour en améliorer la tenue de route par exemple. Kart Racers 2 introduit également un concept d’équipe avec des personnages secondaires qui attribuent diverses compétences spéciales et perks. Le bouton Y permettra d’activer ladite compétence, qui variera selon l’accompagnant sélectionné. Il sera possible d’activer un boost, de ralentir les ennemis à proximité et bien plus encore.

Le casting réunit une belle brochette de stars du petit écran.

Les surprises ne s’arrêtent pas là. Kart Racers 2 est étonnamment chargé en features de tous genres. Le joueur récupérera par exemple des tokens qui lui permettront de débloquer différents éléments pour son kart. Une grosse partie du contenu du jeu est bloqué à la base : il faudra donc beaucoup jouer pour débloquer tous les personnages, défis et aides du jeu.

Le casting du jeu est également bien fourni avec la présence d’une ribambelle de personnages issus des shows de Nickelodeon. Bob l’éponge, Avatar, Les Razmokets, Chien & Chat, les Tortues Ninjas, tous se sont donné rendez-vous. On regrette en revanche qu’aucune musique officielle ni voix ne soit de la partie. A ce niveau, le jeu manque cruellement de personnalité.

Le jeu est rapide, fun, et reprend dans l’ensemble la formule d’un Mariokart avec des tracés qui recèlent de passages secrets, des power-ups en pagaille, et plein de pièges qui viennent vous mettre des bâtons dans les roues. On lui reprochera toutefois un level-design globalement peu inspiré. Là encore, ça sent le budget serré. Paradoxalement, on retrouve toutefois près de 30 tracés différents.

Beaucoup de personnages sont à débloquer.

S’il souffre encore de quelques vilains défauts, Kart Racers 2 est donc un jeu de course très fun, en particulier à plusieurs. Le jeu n’est pas très joli, mais il est agréable à parcourir et l’abondance de contenu en fait une valeur sûre pour les enfants. A 39,99€, la formule mérite le détour.

Conclusion

S’il n’est pas au même niveau qu’un Mariokart, Nickelodeon Kart Racers 2 n’en reste pas moins un jeu de karts très fun, qui réunit une belle brochette de personnages cultes d’animés et a le mérite de proposer un contenu très généreux. A côté de ses nombreux Grand Prix, on retrouve du multi en ligne et en local, des Défis qui permettent de débloquer du contenu, des combats en arènes et du Time Trial. Le titre de GameMill se révèle beaucoup plus riche qu’il n’y paraît avec son système de drifts, ses crew members qui permettent d’attribuer des perks et ses karts upgradables. Très clairement, il y a de quoi s’y amuser durant des heures, si l’on ferme les yeux sur sa réalisation graphique très minimaliste et sa bande son très pauvre. A 39,99€, Nickelodeon Kart Racers 2 est un petit plaisir qu’on ne se refuse pas si on n’a pas touché à un jeu de karts depuis longtemps!

Nickelodeon Kart Racers 2

6.8

Gameplay

8.0/10

Contenu

8.5/10

Graphismes

4.5/10

Bande son

6.0/10

Finition

7.0/10

Les + :

  • Un contenu très généreux
  • Des modes de jeu en pagaille (grand prix, online, time trials, défis, arènes,...)
  • Beaucoup plus profond qu'il n'y paraît
  • Quelques très bonnes idées
  • Un gameplay fun

Les - :

  • La bande son du pauvre
  • Une réalisation assez pauvre
  • Le level-design sans ambition