Les 5 meilleurs jeux du mois de septembre

Chargé en sorties, le mois de septembre aura été l’occasion de découvrir quelques perles indépendantes et quelques très gros jeux également. 

Hades (PC, Switch)

Avec son gameplay jouissif et nerveux, son scénario original et sa réalisation soignée, Hades est un des meilleurs roguelite de ces dernières années. Supergiant Games parvient ici à accrocher le joueur du début à la fin, sans jamais le lasser, en réinventant à chaque donjon le gameplay. Mentionnons également un level-design impeccable. Côté gameplay, les combats sont irréprochables, avec des commandes simples mais intuitives. Les enchaînements se font sans accro et combattre les ennemis est un véritable plaisir. On reprochera en revanche une certaine répétitivité au titre, rendue inévitable par le style roguelike. Rien de bien catastrophique en soi, tant Hades parvient à réinventer chaque visite des donjons. Les combats s’enchaînent sous une bande-son impeccable. Chaque mélodie est parfaitement adaptée à la situation. Enfin, difficile d’évoquer Hades sans parler de son scénario maîtrisé. Le point de vue du fils d’Hades, encore jamais adopté dans un jeu vidéo, permet de découvrir un pan, certes fictif, mais inconnu de la mythologie grecque. Hades est très clairement l’un des meilleurs jeux indépendants de ces dernières années et un très sérieux prétendant au titre tant convoité du GOTY. Cerise sur le gâteau, il ne faudra pas débourser plus d’une vingtaine d’euros pour mettre la main dessus! Lire notre test complet.

Mafia : Definitive Edition (PS4, PC, Xbox One)

Remake parfaitement maîtrisé de The City of Lost Heaven, qui datait de 2002, Mafia : Definitive Edition parvient à brillamment remettre au goût du jour un classique du jeu vidéo. Esthétiquement, le jeu est très joli. Le nouveau moteur graphique fait des miracles, même si la finition n’est pas exceptionnelle. L’aventure est magnifiée par une bande originale solide, des séquences réécrites et un scénario en béton armé. Le monde ouvert de Mafia est toutefois sous-exploité, comme dans l’original. Il ne faut pas s’attendre ici à une multitude d’activités secondaires. Il ne faudra compter qu’une petite dizaine d’heures pour en faire le tour… Ceci étant dit, l’expérience mérité largement le détour, ne serait-ce que pour son scénario exceptionnel, ses dialogues soignés et ses jolies cut-scenes. Mafia est un jeu qui se déguste tel un blockbuster cinématographique. Hangar 13 a réalisé un très joli travail de modernisation du contenu, en retravaillant tous les aspects du jeu. Tout n’est pas parfait, mais au vu du prix (39,99€), difficile de se plaindre. Lire notre test complet.

Crusader Kings III (PC)

Crusader Kings 3 est de ces jeux de stratégie qui vous marquent. De bout en bout, le titre est une réelle mine d’or, à tel point qu’il est très difficile de lui reprocher quoi que ce soit. CK3 est extrêmement bien fourni, au point de se permettre le luxe de proposer des fonctionnalités apportées avec les DLC du second épisode. Avec un design entièrement revu, la franchise franchit un nouveau pallier. Exit par exemple les traditionnels portraits de personnage, ce sont de réels personnages en 3D qui garnissent les menus et options. Des menus plus vivants, mais aussi plus complets et explicites, ce qu’avaient du mal à réaliser les développeurs. La direction artistique du jeu est splendide, les mélodies sublimes. Pourtant, c’est bien dans son gameplay que le jeu brille. D’une rare profondeur, le titre propose de gérer tous les aspects de la vie de son royaume, des religions aux successions en passant par la diplomatie. Un titre passionnant au point d’en devenir chronophage. Lire notre test complet.

Spelunky 2 (PC)

Spelunky 2 est le digne successeur du premier opus. On retrouve tout ce qui faisait le charme de son prédécesseur : des niveaux très bien fichus, un univers coloré et fun ainsi que des ennemis toujours plus coriaces. Comme tout bon rogue-like qui se respecte, Spelunky 2 propose de nombreux niveaux générés procéduralement et présentant une vraie difficulté. Le gameplay reste quant à lui toujours aussi efficace, malgré quelques imprécisions dans les contrôles. Sur le plan visuel, le jeu est beaucoup plus joli que son ancêtre. Exit le côté 8-bit afin de faire place à des textures et environnements beaucoup plus travaillés On reprochera en revanche aux développeurs de se reposer trop souvent sur leurs lauriers. Déjà critiquée dans le premier épisode, la bande son ne marquera toujours pas les joueurs. Côté bestiaire, on prend les mêmes et on recommence, même si le tout fonctionne très bien. Les mécanismes du jeu restent également basés sur le die & retry. La frustration fait donc partie intégrante de l’expérience… Si l’on sait que ces mécaniques sont très efficaces et appréciées par certains férus du genre, cela reste tout de même très frustrant pour les néophytes. Certains ennemis apparaissent à des endroits de manière totalement inattendue, sans qu’aucun indice n’ait laissé entrevoir leur présence. La bonne nouvelle, c’est qu’en dépit de son excellence, le titre n’est vendu qu’une quinzaine d’euros seulement. Aucune raison de s’en priver ! Lire notre test complet.

Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 (PC, Xbox One, PS4)

Après s’être entêté à tenter de repenser la formule pendant des années, Activision a enfin compris ce que les fans de Tony Hawk attendaient : un retour aux sources, en bonne et due forme. Et c’est précisément ce que Vicarious Visions nous livre avec cette compilation des deux premiers volets de la franchise, brillamment remis au goût du jour avec un nouveau moteur graphique, un gameplay affiné, quelques nouvelles options, du multi en ligne et un éditeur de niveaux très complet. Certes, le jeu n’a pas de mode Carrière et la formule a un peu vieilli, mais quel plaisir de retrouver ses défis intemporels, son gameplay si solide et ses multiples collectibles à récupérer. L’expérience de jeu est la même qu’à l’époque et pour les nostalgiques, ce Tony Hawk’s Pro Skate 1+2 propose un formidable voyage dans le temps. Niveau contenu, le jeu est également plutôt généreux avec sa vingtaine de niveaux, ses centaines de défis, son mode multijoueur et surtout son éditeur de niveaux très complet qui permet de se créer un skate park sur mesure. Côté réalisation, ce n’est pas extraordinaire, mais au vu du prix auquel il est proposé (39,99€), difficile de se plaindre. Une chose est sûre, si vous attendiez depuis longtemps le jeu de skate qui vous réconciliera avec la discipline, vous êtes (enfin) servi! Lire notre test complet.