Sorti en 2002, Mafia : The City of Lost Heaven était considéré par de nombreux joueurs comme un incontournable pour tous les amateurs de jeux d’action. Après 18 années, le jeu avait besoin d’un bon gros coup de pinceau. Et c’est chose faite puisque ses créateurs se sont lancés dans un défi totalement inattendu : celui de recréer le jeu en repartant d’une feuille blanche. 

Hangar 13, le studio qui se cache derrière Mafia 3, avait annoncé il y a quelques mois la sortie de sa Mafia Trilogy. Si pour le second volet, le studio s’était contenté de quelques légères retouches, le tout premier épisode a droit à un remake complet. Nouveau moteur graphique, passages totalement réécrits, nouvelles séquences de jeu, le remake de Mafia : The City of Lost Heaven s’annonçait particulièrement ambitieux.

Esthétiquement, le jeu a eu droit à une refonte complète.

Sur le plan graphique, on se retrouve ici face à un tout autre jeu que celui sorti en 2002. Le nouveau moteur graphique modernise complètement l’expérience, offrant aux joueurs une immersion complète de le milieu de la mafia italienne. Les décors sont grandioses et chargés de détails, que ce soit dans le centre-ville de Lost Heaven, à la campagne ou dans la périphérie. La ville grouille de monde :les PNJ vaguent à leurs occupations, le trafic est ininterrompu. Dans l’ensemble, le jeu est très joli. Tous les éléments n’ont toutefois pas bénéficié de la même attention. Si les décors et les véhicules sont très jolis, les visages des personnages n’affichent aucune expression et manquent de détails. Certaines textures sont également minimalistes. Le jeu est en revanche très stable avec un frame-rate constant sur PC et consoles Pro (Xbox One X et PS4 Pro). Un peu de clipping pourra faire son apparition sur PS4 et Xbox. C’est au niveau de la finition que ce remake perd quelques points… Il ne sera d’ailleurs pas rare d’être confronté à un bug, pas forcément bloquant pour votre progression, mais qui viendra toutefois vous sortir de votre immersion.

Côté contenu, le jeu se révèle dans l’ensemble être un remake très fidèle au matériau d’origine. On retrouve toutes les séquences de jeu qui ont fait la gloire du premier Mafia : des courses-poursuites aux gunfights en passant par les filatures et les courses sur circuit. Le jeu offre une expérience très solide avec un accent qui est très clairement mis sur la narration. Il se déguste comme un film à gros budget. Les dialogues sont soignés, les personnages attachants et l’intrigue passionnante de bout en bout. Certains passages ont même été réécrits pour l’occasion, le plus souvent avec brio. Le scénario nous propose de suivre la montée en puissance d’un jeune taximan, qui se retrouve malgré lui à la solde du Don de Lost Heaven, après avoir sauvé la vie de deux de ses hommes.

On retrouve au total une trentaine de véhicules différents à conduire.

La formule reste très séduisante, malgré son découpage en chapitres. Les habitués des GTA-like seront sans doute un peu déçus par l’approche entièrement centrée sur la trame principale. Pas de missions secondaires ni d’à-côtés, en dehors des quelques collectibles à récupérer ça et là. Alors certes, les développeurs auraient pu un peu creuser ces à-côtés. Le monde ouvert de Mafia est finalement très peu exploité en-dehors de l’intrigue principale, qui se bouclera en un peu moins de 10 heures. Ceci étant dit, l’expérience en solo est parfaitement maîtrisée et le jeu mérite réellement le détour pour son scénario grandiose.

Côté gameplay, le remake de Mafia est parvenu à se réinventer. Si l’expérience reste fidèle à l’original, les séquences de jeu ont toutes été retravaillées. La conduite est ainsi beaucoup plus fun qu’à l’époque. On sent la différence au volant. Les Muscle Car et bolides de courses procurent de solides sensations de vitesse. Les autres véhicules d’époque offrent une expérience plus “authentique”.

Le jeu ne se cantonne bien sûr pas à de la conduite puisqu’il mélange brillamment les genres. A travers son scénario, vous serez amenés à faire de la filature, à participer à des courses et à prendre part à des gunfights musclés. L’expérience est solide et parvient à se renouveler à chaque chapitre. On reprochera toutefois aux développeurs de ne pas avoir soigné davantage les gunfights du jeu, qui manquent de précision.

Certains passages du jeu ont été totalement réécrits.

Les quelques modifications apportées aux missions et aux cut-scenes apportent en revanche un plus. Le scénario est parfaitement maîtrisé, il n’y a pas un seul moment qui sonne faux et le rythme est parfaitement équilibré tout au cours de l’aventure.

Quelques aspects du jeu auraient toutefois mérité d’être retravaillés, à l’image de l’IA désastreuse des passants, des alliés et des ennemis, qui manquent cruellement de naturel dans leurs réactions. Le jeu étant très scripté, on ne le ressent heureusement pas de trop. On aurait aimé en revanche retrouver quelques autres à-côtés : qu’il s’agisse de courses, de missions secondaires ou d’événements uniques. En-dehors de l’intrigue principale, il n’y a rien d’autre à se mettre sous la dent. La bonne nouvelle, c’est que l’éditeur a eu l’excellente idée de proposer son jeu à un prix relativement attractif. Il ne faudra en effet débourser que 39,99€ pour en faire l’acquisition – un tarif qui reste très correct au vu du contenu qui est proposé.

Conclusion

Remake parfaitement maîtrisé de The City of Lost Heaven, qui datait de 2002, Mafia : Definitive Edition parvient à brillamment remettre au goût du jour un classique du jeu vidéo. Esthétiquement, le jeu est très joli. Le nouveau moteur graphique fait des miracles, même si la finition n’est pas exceptionnelle. L’aventure est magnifiée par une bande originale solide, des séquences réécrites et un scénario en béton armé. Le monde ouvert de Mafia est toutefois sous-exploité, comme dans l’original. Il ne faut pas s’attendre ici à une multitude d’activités secondaires. Il ne faudra compter qu’une petite dizaine d’heures pour en faire le tour… Ceci étant dit, l’expérience mérité largement le détour, ne serait-ce que pour son scénario exceptionnel, ses dialogues soignés et ses jolies cut-scenes. Mafia est un jeu qui se déguste tel un blockbuster cinématographique. Hangar 13 a réalisé un très joli travail de modernisation du contenu, en retravaillant tous les aspects du jeu. Tout n’est pas parfait, mais au vu du prix (39,99€), difficile de se plaindre. 

Mafia : Definitive Edition

8

Gameplay

8.0/10

Contenu

7.5/10

Graphismes

8.0/10

Bande son

9.0/10

Finition

7.5/10

Les + :

  • Un récit passionnant
  • Une jolie réalisation dans l'ensemble
  • Une bande-son impeccable
  • La conduite des véhicules est un régal
  • Un prix doux (39,99€) pour un remake complet

Les - :

  • Les modélisations des visages et animations faciales
  • L'IA, à la rue
  • Quelques textures en-deçà
  • Un monde ouvert sans aucun à-côté
  • Les gunfights