La startup n’aura finalement lancé qu’un seul smartphone en trois ans d’activité, l’Essential Phone.

Avec Essential, Andy Rubin avait de bien beaux projets et avait fait de jolies promesses. Il était question d’un second smartphone, même si le premier modèle n’a pas véritablement rencontré le succès escompté, mais aussi un assistant-domestique intelligent, ainsi qu’un système d’exploitation propre. Andy Rubin semblait vouloir concurrencer à la fois sa première création, Android, et Google. Malheureusement, il n’en a pas eu l’occasion. En dehors de l’Essential Phone, les produits annoncés n’ont jamais vu le jour.

En octobre dernier, Andy Rubin avait annoncé que sa startup développait un nouveau smartphone, le Project Gem, qui arborerait un design très particulier. Mais Essential a fini par avouer qu’elle n’était pas en mesure de le distribuer à ses clients.

Sur son blog, la startup a indiqué « nous avons pris la décision difficile de cesser les opérations et de fermer Essential ».

Le premier smartphone d’Essential est sorti en 2017. À l’époque, il avait été bien accueilli. De qualité premium, l’Essential Phone disposait d’une conception unique et d’une encoche de caméra innovante. Mais choix faits par l’entreprise ne l’ont finalement pas aidé à toucher le public. Le téléphone était une exclusivité de Sprint, l’un des plus petits opérateurs nationaux américains. Son appareil photo est rapidement devenu obsolète face à d’autres smartphones et il a été largement éclipsé avec l’arrivée de l’iPhone X.

Pour se démarquer, Essential voulait miser sur un smartphone plus décalé, histoire de ne ressembler à aucun autre et de percer sur le marché des smartphones. Mais le Project Gem n’a finalement jamais vu le jour.

La fermeture de l’entreprise signifie l’arrêt des mises à jour pour l’Essential Phone, une annonce qui ne devrait pas plaire aux actuels propriétaires. Le téléphone profite tout de même de la dernière version d’Android, lancée en septembre dernier, mais l’absence de mise à jour devrait pousser les propriétaires à migrer vers d’autres constructeurs.