L’année 2019 a été relativement chargée en sortie, l’occasion de découvrir quelques pépites vidéoludiques. Nous vous avons sélectionné 5 titres incontournables qui feront d’excellents cadeaux de Noël pour des amateurs de jeux vidéo.

FIFA 2020

Dans la continuité de FIFA 19, cette cuvée 2020 du célèbre jeu de football d’Electronic Arts nous livre un contenu très riche ; agrémentée cette année par de nombreuses petites nouveautés intéressantes, du mode Volta qui offre une alternative fun et décomplexée aux matchs classiques avec son foot de rue à un mode Carrière qui intègre de nouveaux éléments de jeu. Quelques améliorations côté gameplay rendent le titre plus réaliste que jamais. Malheureusement, l’expérience de jeu est altérée par de mauvais équilibrages qui ont tendance à rendre certaines stratégies plus efficaces que d’autres. De gros soucis au niveau de l’intelligence artificielle causent également des buts qui n’auraient jamais du passer… Comme chaque année, FIFA est également victime de son système de microtransactions et de commentateurs aussi pénibles qu’agaçants. Plus généreuse en contenus que son ainé, FIFA 20 n’apporte toutefois pas les corrections attendues à une série qui perd quelque peu en vitesse… Lire notre test complet.

Star Wars Jedi Fallen Order (Xbox One, PS4, PC)

Avec Star Wars Jedi : Fallen Order, Respawn nous livre un très grand jeu d’aventure dans l’univers de Star Wars, qui nage à contre-courant des autres grosses productions. Pas de multijoueurs, pas de micro-transactions ni de lootboxes dans ce titre aussi technique que nerveux, qui propose une expérience de jeu unique dans l’univers de George Lucas. D’une grande fidélité au matériau d’origine, Fallen Order se révèle à la fois très beau, jouissif et très riche en contenu. Très loin du jeu pop-corn, le titre de Respawn ose une approche différente du jeu d’aventure en empruntant la voie des metroid-likes, avec des niveaux immenses qui regorgent de secrets à découvrir. Un cocktail explosif qui devrait rassasier les fans de la saga pour quelques mois… Proche de la perfection, le jeu de Respawn souffre toutefois de quelques petits défauts techniques et d’un character design peu inspiré, qui vient quelque peu contraster notre verdict. Lire notre test complet.

Call of Duty : Modern Warfare (PS4, Xbox One, PC)

Après un Black Ops IV totalement axé sur son mode multijoueur, Call of Duty nous revient avec un Modern Warfare très séduisant, qui parvient à tirer son épingle du jeu avec son mode solo d’une rare intensité et d’un réalisme glaçant. Certes, on pourra reprocher au titre d’Infinity Ward un certain voyeurisme et son patriotisme presque malsain. Toutefois, la nouvelle campagne de Modern Warfare s’avère très efficace et recèle de passages marquants, à l’image de cette séquence de jeu où l’on incarne un enfant qui fuit les combats dans un village du Moyen-Orient, ou de l’attaque de l’Ambassade américaine. Le plaisir est toutefois de courte durée puisqu’il ne faudra que 5h pour boucler l’aventure. La partie multijoueur déçoit quant à elle, malgré le nombre impressionnant de cartes proposées. Le nouveau mode Ground War, qui se joue à 32 contre 32, se révèle passionnant, mais les combats ont tendance à y être chaotiques. La plupart des autres modes de jeu montrent très vite leurs limites. Le mode Spec-ops, axé sur la coop, ne compense quant à lui pas vraiment l’absence du mode Zombie. L’autre grand absent cette année, c’est bien sûr le mode Battle Royale, lui aussi aux abonnés absents. S’il nous a longtemps été vendu comme un véritable reboot, ce nouveau Modern Warfare s’inscrit finalement totalement dans la continuité des trois précédents volets. En dehors de son sens aigu de la mise en scène, il ne faut donc pas s’attendre à une révolution. Lire notre test complet.

The Outer Worlds (Xbox One, PS4, PC, Switch)

S’il ne tient pas toutes ses promesses, The Outer Worlds n’en reste pas moins une belle réussite. Le titre d’Obsidian s’inspire très ouvertement de Fallout au niveau de son gameplay, tout en parvenant à développer sa propre identité. Riche en contenu, le jeu séduit par son univers coloré, ses dialogues très riches, son humour et la richesse de son gameplay. L’expérience de jeu rappelle très souvent Fallout New Vegas. Le jeu d’Obsidian n’est toutefois pas un simple copié-collé puisqu’il parvient à introduire des tas d’idées innovantes. Trop souvent, on a toutefois l’impression que les développeurs ont été un peu trop ambitieux. Le vaste monde ouvert est en réalité une succession de zones de jeu de taille moyenne, entrecoupées de chargements. Graphiquement, The Outer Worlds est également loin d’être une claque. Les visages des PNJ manquent cruellement d’expression, les modélisations restent très sommaires et la mise en scène est minimaliste. Difficile toutefois de ne pas tomber sous le charme d’un titre d’une rare richesse, à la fois rafraîchissant, et délicieusement old-school. Lire notre test complet.

Luigi’s Mansion 3 (Switch)

Avec Luigi’s Mansion 3, Next Level Games transforme un concept séduisant en une franche réussite en nous livrant un jeu d’aventure d’une richesse insoupçonnée, qui propose une expérience de jeu solide en solo comme en coop’. Chasser le fantôme n’a jamais été aussi fun. Et pour la première fois dans la série, il est possible de le faire à deux, avec un second joueur. Nintendo propose également un mode compétitif très solide, en local comme en ligne. Outre son contenu, d’une rare générosité, Luigi’s Mansion 3 séduit surtout par sa diversité de séquences de jeu, d’ambiances et de décors. Visuellement, Next Level Games réalise également presqu’un sans-faute. Inutile de le préciser, Luigi’s Mansion 3 figurera sur la wishlist de nombreux joueurs à Noël… Lire notre test complet.