Bien que largement utilisés, les algorithmes de recommandation sont parfois méconnus du public.

Ils sont de plus en plus présents dans notre quotidien

Les algorithmes sont utilisés dans de nombreux domaines tels que le diplomatie, la justice ou encore la médecine, avec des applications très variées. Il s’agit globalement d’utiliser des données pour prédire un événement dans un domaine, grâce à l’intelligence artificielle. C’est ce qu’on appelle la justice prédictive.

Aux États-Unis par exemple, les algorithmes peuvent servir pour estimer les risques de récidive d’un accusé et ainsi savoir s’il devrait ou non être emprisonné. Certains spécialistes estiment cependant que cette utilisation pourrait être discriminatoire et les données biaisées. Pour ce qui est de l’Europe, c’est l’Estonie, un précurseur en la matière, qui envisage la mise en place, d’ici la fin de l’année, de l’intelligence artificielle afin d’établir des verdicts. 

Dans le domaine de la médecine, il peut s’agir d’établir un diagnostique grâce aux algorithmes. Ces applications soulèvent de nombreuses questions éthiques et font régulièrement l’objet de débats dans le monde académique et institutionnel. 

Le fonctionnement de Google est basé sur des algorithmes

Pour optimiser son sytème de référencement, Google utilise Page Rank, un algorithme permettant de mesure la pertinence de pages ou sites référencés. Ce qu’on sait moins, c’est que le moteur de recherche utilise de multiples algorithmes. Certains servent donc à « pénaliser les site ou pages qui ne respectent pas les consignes », ou encore à « favoriser les sites ayant une caractéristique précise.

Selon le site webrankinfo, Google modifie, supprime constamment des algorithmes dans le but de s’adapter aux nouveautés.

Le machine Learning est leur véritable nom

On parle souvent d’intelligence artificielle lorsqu’on évoque les algorithmes ou les développements technologiques de manière générale. Il faut cependant savoir que le machine learning est une branche de l’intelligence artificielle se servant d’algorithmes. Il s’agit d’une des techniques permettant la mise en place de ces fameux systèmes de recommandations.