En amont du plus grand salon consacré aux jeux vidéo, Google a présenté en détail sa console de Cloud Gaming, la Stadia. En plus des spécificités techniques, Google a dévoilé ses différentes offres d’abonnement. Des offres qui pourraient se multiplier, notamment avec des partenariats avec des studios de jeux vidéo.

Parmi les offres dévoilées par Google, on retrouve l’abonnement Stadia Pro à 9,99 € par mois qui propose une compatibilité 4K à 60 FPS, une sélection de jeux vidéo et des réductions sur d’autres. Le deuxième abonnement proposé Stadia Base dès 2020 sera gratuit, mais il sera limité à 60IPS en 1080 P. Les jeux vidéo devront être achetés séparément.

Rappelons que pour profiter de Stadia, les joueurs devront impérativement avoir un Chromecast et au moins une manette Xbox, PlayStation ou Stadia, ainsi que d’un très bon forfait Internet. 

Mais les offres de Cloud Gaming de Google pourraient s’enrichir grâce à des accords avec certains studios et éditeurs de jeux vidéo. En effet, le responsable du développement du service a sous-entendu que des abonnements spéciaux feraient leur apparition.

Lors de sa conférence à l’E3, Ubisoft a effectivement annoncé que son nouveau service numérique Uplay+ serait disponible sur Stadia. Il faudra cependant payer un abonnement aux deux services, ce qui peut rapidement chiffrer puisque Uplay+ coûte 14,99 € par mois. Avec Stadia Pro, cela reviendrait à près de 25 euros.

Google pourrait proposer des offres promotionnelles pour encourager les joueurs à souscrire à un abonnement à plusieurs services, le sien et celui d’un éditeur. Reste à voir si cela arrivera à convaincre les joueurs à passer à la console Cloud Gaming de Google.