Sony communique indirectement sur sa prochaine console et confirme au passage quelques informations sur ce que sera la PS5.

C’est Mark Cerny, l’architecte à la tête du projet de la PlayStation 5, qui s’est longuement exprimé auprès de nos confrères de Wired, en apportant de nombreuses précisions.

Le chef de projet assure que la console contiendra une puissance colossale et sera capable de délivrer des graphismes allant jusqu’à une résolution en 8K. Mais pour lui, il ne s’agit que d’un détail, à l’heure où les écrans 4K ne sont pas encore majoritairement adoptés.

Des caractéristiques prometteuses 

On apprend que cette PlayStation 5 sera équipée d’un processeur AMD Ryzen de 3ème génération et comportera 8 cœurs avec une finesse de gravure de 7 nm.

Les capacités graphiques sont également revues à la hausse avec une amélioration encore plus importante qui garantira un écart encore plus significatif qu’entre la PS3 et la PS4. La console sera pourvue d’une version customisée de la Radeon Navi qui sera capable de délivrer des graphismes en ray tracing.

Une évolution très nette sera également assurée pour le côté audio. Il sera possible de compter sur un processeur dernier cri qui sera incorporé au processeur d’AMD qui délivrera un son en 3D afin d’assurer une immersion largement plus importante.

Quant à parler d’immersion, cette PlayStation 5 assurera une compatibilité totale avec les casques et les jeux PSVR actuels. D’ailleurs, la console sera rétrocompatible et l’intégralité du catalogue de la PlayStation 4 sera jouable sur PS5.

Mieux qu’un disque dur, un SSD

Dernier point et non des moindres, la future console de Sony sera équipée d’un SSD, une technologie de stockage plus efficace et plus rapide que le classique disque dur. Pour Mark Cerny, c’est un véritable game changer puisqu’il permettra de bénéficier de temps de chargement réduits.

Pour exemple, un chargement de voyage rapide sur le dernier jeu Spiderman prend 15 secondes sur PS4, alors que le temps d’attente n’est que de 0,8 seconde sur un kit de développement de la PS5.

Le bénéfice s’étendra d’ailleurs à d’autres éléments de jeu puisque la console sera capable d’effectuer un rendu et un affichage plus rapide du monde d’un jeu, en permettant au passage un déplacement lui aussi plus rapide de ses personnages.

Un lecteur optique et du cloud gaming

Alors que l’heure est au cloud gaming, il est important de préciser que la PlayStation 5 sera équipée d’un lecteur de disque. Il sera donc bel et bien possible de lire les jeux au format physique.

La console sera à sa sortie accompagnée par plusieurs jeux et certains titres assureront une transition entre les 2 générations de machines. Wired aurait vraisemblablement deviné que le prochain titre d’Hideo Kojima (Metal Gear Solid), Death Stranding, devrait être l’un de ces jeux cross-gen.

Quant au cloud, les informations sont encore assez floues et Sony devrait s’exprimer plus tard cette année à ce sujet. Mais Mark Cerny a tout de même déclaré que « nous sommes des pionniers du cloud gaming, et notre vision deviendra plus claire lorsque nous approcherons du lancement ».

2 Commentaires

Comments are closed.