Les smartphones à écran pliable devraient prochainement devenir la norme. La grande majorité des constructeurs s’y intéressent et se lancent dans le développement de leur propre version de cette technologie. L’occasion pour certains de rester dans la course et un moyen de se démarquer pour d’autres.

À l’image de Samsung, Huawei et Sony, les constructeurs de second plan sont prêts à emboîter le pas des smartphones à écrans pliables. Ainsi, on peut s’attendre à une multiplication de ce type de téléphone chez de nombreuses marques de smartphones, dont certaines surprenantes. En effet, Intel, le spécialiste en informatique, travaillerait à proposer son propre smartphone à écran pliable et le plus surprenant est qu’il s’agirait d’un smartphone tournant sous Windows.

Nos confrères de Neowin rappellent qu’en 2017 déjà, le fondeur américain avait enregistré un brevet à propos d’un appareil capable de se plier en trois. Le smartphone Intel pourrait donc se baser sur ce concept pour se plier de sorte à devenir soit un smartphone soit une tablette.

Il serait également possible de s’en servir comme un ordinateur en ne dépliant qu’un seul volet ; l’une des faces deviendrait alors l’affichage et la seconde, le clavier tactile. On peut se faire une meilleure de ce à quoi pourrait ressembler ce smartphone Intel grâce aux dessins imaginés par LetsGoDigital.

Il serait également question d’un stylet qui s’emboîterait dans une charnière lorsque le téléphone est plié.

Reste à voir si les rumeurs se confirment. Les éléments mis en avant à ce propos sont plausibles et le contexte de la popularisation des smartphones à écran pliable tend à aller dans ce sens. Pour ce qui est de tourner sur un système d’exploitation Windows, cela parait tout de même peu probable. Microsoft elle-même a conseillé aux utilisateurs de Windows Phone de se tourner vers une autre solution (Android ou iOS).