Un nouveau concept pour faire le deuil a vu le jour au Japon : un robot humanoïde à l’effigie de la personne décédée. Celui-ci permettrait d’atténuer la douleur et d’accepter plus facilement la perte d’un proche.

Après une application, c’est au tour des robots de nous aider à accepter la disparition d’une personne chère à nos yeux. Le projet Digital Shaman a vu le jour au Japon et prend la forme d’un robot humanoïde sur lequel est placé le visage imprimé en 3D de la personne disparue. Le robot pourrait même mimer les gestes et la voix du défunt.

À l’origine du Digital Shaman, l’artiste Etsuko Ichihara, qui a été inspirée de la mort de sa grand-mère pour développer cette idée de robot-défunt. Ce projet fonctionne uniquement de manière ante-mortem. Avant sa mort, une personne doit passer une entrevue afin que sa voix, ses caractéristiques physiques et son caractère soient enregistrés dans un programme. Lorsque sa mort survient, les personnes endeuillées peuvent installer le programme dans le robot-défunt.

Celui-ci sera alors actif durant 49 jours, période traditionnelle dans la culture bouddhiste japonaise pour faire son deuil. Le robot-défunt interagira avec les vivants avec la voix de la personne décédée et copiera ses manières.

Développé à l’origine dans le cadre d’un projet de recherche sur les rites funéraires, le robot-défunt pourrait être commercialisé dans le futur, selon sa créatrice.