La compétition s’annonce rude sur le champ de bataille du smartphone pliable l’an prochain. Plus tôt ce mois-ci, Samsung dévoilait son Samsung Galaxy F dont la commercialisation est attendue en mars prochain. Huawei prépare également les armes de son côté, avec un premier smartphone pliable qui serait dévoilé en février 2019.

Difficile de prédire qui sera le premier à commercialiser ce nouveau format de smartphone. Samsung tente de s’emparer des rennes en annonçant officiellement le Galaxy F (ou X) – exception faite du téléphone de Rouyu Technology – mais rien n’indique que Huawei ne gagne pas la course.

Que sait-on au juste du téléphone pliable du constructeur chinois? Si l’on s’en réfère aux informations livrées par Huawei, on sait d’ores et déjà que la firme veut y intégrer la 5G. Double pari donc pour l’entreprise puisque ni téléphones pliables ni support 5G ne sont encore commercialisés.

Pour cette raison, Huawei envisagerait un lancement dans quelques pays prioritaires dont la Corée du Sud, qui est pour l’instant un des seuls pays qui disposera d’une couverture 5G au cours du premier semestre 2019. Selon ETNews, un média local, les opérateurs coréens auraient d’ailleurs déjà eu l’occasion de voir le prototype de Huawei, qui aurait déjà des allures de téléphone achevé.

Surpasser Samsung

Quant à l’écran, Huawei miserait sur un écran externe lorsque le smartphone est replié et un écran interne, plus grand, lorsque celui-ci est ouvert, une conception similaire au Galaxy F. Mais le constructeur chinois viserait plus grand que son concurrent coréen : 5 pouces et 8 pouces pour les deux écrans contre 4,6 et 7,3 pour ceux de Samsung. C’est le fabricant chinois BOE qui serait chargé de fournir les écrans, déjà fournisseur des écrans OLED courbés du Mate 20 Pro.

En ce qui concerne le prix et le nom de l’appareil, les inconnues subsistent. En revanche, ETNews affirme que le téléphone pliable devrait être dévoilé en février prochain à l’occasion du salon MWC à Barcelone avant d’être mis en vente au mois de juin.