Le 7 novembre 2018, Samsung a présenté un prototype avancé de smartphone à écran flexible à l’occasion de la SDC18, sa dernière grande conférence pour développeurs organisée à San Francisco (États-Unis). Quelques jours plus tard, l’agence de presse sud-coréenne Yonhap annonce que Samsung prévoirait de lancer son premier smartphone pliable dès mars 2019 sous le nom de Galaxy F (F comme “foldable”, “pliable” en anglais).

De fait, ce premier téléphone à écran pliable signé Samsung pourrait être présenté lors du mobile World Congress, qui se déroulera du 25 au 28 février 2019 à Barcelone (Espagne) avant d’être commercialisé dans la foulée. Reste à savoir s’il sera réservé au seul marché asiatique ou s’il sera également distribué en Europe. Quant à son prix, il devrait être à la hauteur de la prouesse technique, c’est à dire dépasser à coup sûr l’équivalent de 1.500 euros.

Ce nouveau type d’appareil mobile, qui plus est proposé aussi cher, n’est pas destiné à battre des records de vente. Le Président de Samsung Electronics, Koh Dong-Jin, a ainsi déclaré lors de la SDC18 que les ventes de smartphones à écran pliable devraient encore être minimes en 2019, de l’ordre d’un million d’exemplaires en tout.

La technologie d’écrans flexibles développée par Samsung a été baptisée “Infinity Flex”. L’idée est de proposer en un seul appareil à la fois un smartphone compact (4,6 pouces) mais aussi une petite tablette (7,4 pouces) une fois que l’écran est déplié.

D’autres constructeurs travaillent actuellement sur le même type de projet, à commencer par le géant chinois Huawei.

A noter que Yonhap annonce également la sortie dès 2019 d’un Samsung Galaxy S10 compatible … 5G.