Windows 8 représente sans doute le plus gros lancement de l’histoire chez Microsoft. Révolutionnaire, le système d’exploitation de nouvelle génération enfonce les portes de l’univers tactile et décline la même interface sur une multitude d’appareils, du PC de bureau classique à la tablette, en passant par les appareils hybrides.

© AFP

Windows 8, c’est l’histoire du pari un peu fou de Microsoft de mélanger l’univers PC à l’univers tactile sans faire de concessions ou presque. Si Windows 7 avait été plutôt bien accueilli lors de sa sortie, Windows 8 a fait couler beaucoup plus d’encre de par son interface totalement repensée. Au premier contact, difficile de s’y retrouver. Pourtant, Windows 8 est d’une simplicité enfantine à utiliser, et ceux qui n’ont jamais compris le fonctionnement d’un ordinateur devraient finalement maitriser plus rapidement le système que les habitués du menu Windows.

Une interface moderne et conçue pour le tactile

Que cela soit sur tablettes ou PC, l’interface est la même. Microsoft a en réalité repris le style “Metro” de Windows Phone et l’a appliqué à son système d’exploitation tout entier. Du coup, à la place du traditionnel desktop, on retrouve une interface panoramique composée de rectangles et carrés qu’on peut réorganiser à sa bonne volonté. Les premières minutes sont déconcertantes, mais on se fait finalement vite à cette expérience simplifiée. En réalité Windows 8 se lance raidement et permet d’avoir un accès ultra-rapide à l’information. Outre la boite mail, on peut consulter la météo de la région en un seul clic, le cours de la bourse, ses photos, ses documents Word, on peut lancer Skype, un site, un jeu, bref, les petits carrés remplacent les icônes et sont visuellement beaucoup plus attractifs que leurs correspondants dans Windows 7.

Bien sûr, la navigation panoramique a été conçue pour le tactile, mais cela ne nous empêche pas d’utiliser Windows 8 sur un PC traditionnel. Plus agréable au toucher de par sa conception, Windows 8 se contrôle également facilement avec une souris, même si son utilisation nécessite quelques jours d’adaptation. De plus, rien ne vous empêche de repasser à une interface “Desktop” traditionnelle par une simple pression de la touche Desktop. La seule différence, c’est que le bouton démarrer a totalement disparu et a été remplacé par un raccourci clavier. Pour le reste, Windows 8 respecte les attentes des utilisateurs de la classe business en restant compatible avec tous les programmes qu’on utilise traditionnellement sur PC.

L'interface Windows "desktop" est toujours accessible en un seul clic.

Différencier Windows 8 et Windows 8 RT

Windows 8 sera disponible demain pour tous les utilisateurs de Windows 7. Mais si l’interface est commune avec le monde des tablettes, cela ne signifie pas pour autant que les deux univers ont totalement fusionnés. Comme nous vous l’expliquions hier dans un article, l’interface est commune à Windows 8 et Windows RT. Cette seconde version du système d’exploitation ne permet notamment pas de lancer les programmes Desktop tels que PhotoShop, Steam ou encore les dernières superproductions vidéoludiques telles que Crysis ou Assassin’s Creed. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que les tablettes RT ne peuvent lancer que les applications présentes sur le Windows Store et la suite Office Famille & Etudiants préinstallée dans le système. Pour le reste, les différences entre RT et Windows 8 concernent principalement les performances : les appareils RT ont tendance à être plus fins, tournent sur base d’un processeur ARM et offrent une meilleure autonomie. A contrario, les appareils sous Windows 8 sont généralement plus puissants et disposent d’un plus gros espace de stockage. Lors de l’achat, il conviendra donc de bien vérifier quel appareil vous intéresse réellement et ce que vous comptez en faire…

Les applications sont d'une beauté à couper le souffle.

Quelques (gros) changements d’habitudes

Windows 8 représente un gros challenge pour Microsoft, qui ose proposer quelque chose de différent au grand public et prend le risque d’y perdre quelques plumes. En pratique, on se rend très vite compte que beaucoup de choses ont changé par rapport à Windows 7. L’OS se lance beaucoup plus rapidement, et lors du lancement, il est nécessaire de se logguer avec son compte Microsoft. Un changement radical de direction qui entre également dans la politique de l’entreprise de réunir tous ses services sous une seule et même bannière.

Quelques raccourcis font également leur apparition côté gestuel. Ainsi, en déplaçant rapidement son doigt de l’extérieur vers l’intérieur de l’écran, à droite, on affiche un petit menu qui permet de lancer une recherche, de partager quelque chose quasi instantanément par email, d’afficher le menu principal, d’accéder aux paramètres et d’afficher le menu “Appareils”. Le même mouvement latéral de l’autre côté de l’écran permet lui d’afficher en toute simplicité les précédentes applications utilisées. Les raccourcis sont sensiblement différents au combo clavier / souris mais fonctionnent finalement avec la même efficacité.

En réalité, le plus gros challenge pour l’utilisateur, c’est d’oser aller de l’avant. Oser essayer ce nouveau système d’exploitation qui bouleverse nos habitudes. Passé le temps d’adaptation, on se fait rapidement à l’OS. On se rend compte, qu’en fait, tout a été conçu pour nous simplifier la tâche. Tout notre répertoire d’amis Facebook se place automatiquement dans la l’onglet People, les photos stockées dans SkyDrive vous permettent d’accéder à vos galeries depuis n’importe où, et il suffit de cliquer sur l’application de messagerie pour voir automatiquement tous ses mails apparaitre et pouvoir répondre en un seul clic. Simple d’utilisation, Windows 8 est une véritable bouffée d’air frais.

L'application de messagerie est une petite révolution en soi.

L’informatique à portée de main

La simplicité d’utilisation de Windows 8 permet à tout un chacun d’utiliser un PC. Désormais, il ne faut plus nécessairement une formation en informatique pour savoir utiliser un ordinateur. Les menus sont clairs, les applications très simples à utiliser et les fonctionnalités plus avancées sont également accessibles pour les utilisateurs de desktops plus traditionnels. Avec Windows 8, Microsoft simplifie l’utilisation d’un ordinateur sans pour autant faire de réels compromis puisque le desktop traditionnel est toujours de la partie. Un grand pas en avant pour les générations qui n’étaient pas familiarisées avec les ordinateurs traditionnels, qui trouveront sans doute ce compromis beaucoup plus intéressant que chez la concurrence.

Le lock screen lui aussi représente une amélioration majeure du système, puisque outre l’heure, on y retrouve le nombre de messages reçus, le nombre de nouveaux tweets, le niveau de la batterie, le signal Wifi et bien d’autres informations très pratiques à retrouver lorsqu’on allume son écran. Petite particularité : il est possible d’intégrer un code d’accès qui permettra de protéger la session. Celui-ci vous propose de toucher plusieurs zones de la photo pour débloquer l’écran d’accueil. Une approche inédite du mot de passe qui s’avère aussi rafraichissante que pratique.

Les live tiles représentent également un ajout majeur pour le système. Ces petites notifications en temps réel qui s’affichent dans les onglets de votre menu permettent de savoir si on a reçu un nouveau message, mais aussi de découvrir les dernières actualités sans ouvrir l’application, de visualiser un tweet ou un message posté sur Facebook, pour ensuite se décider ou non à ouvrir une application pour un complément d’information. Un petit bonus qui donne littéralement vie au menu et permet de rendre l’affichage beaucoup plus dynamique.

Enfin, notez que Windows 8 inclut la possibilité de switcher très facilement d’une session à l’autre. Contrairement à Apple donc, Microsoft donne la possibilité aux différents membres de la famille d’accéder à leur propre session en un ou deux clics, parce qu’une tablette ou un PC est fait pour être partagé, contrairement à un smartphone qui reste un produit destiné à un seul et unique utilisateur…

Quelques défauts à souligner…

Du côté des petits regrets, on note tout d’abord le manque de contenu sur le Windows Store. Sans surprise, celui-ci manque encore réellement de contenu. Si on retrouve certes les outils traditionnels, de Skydrive à Skype en passant par Norton, on regrette l’absence de nombreuses applications pourtant très populaires, comme Instagram par exemple, Facebook ou encore Railtime. Nul doute néanmoins que le Store se chargera très rapidement en contenu et qu’il ne faudra finalement attendre que quelques mois pour retrouver toutes les applications les plus populaires dessus.

Quelques grosses applications sont déjà disponibles sur le Store, dont MyShopi.

Outre ce manque relatif d’applications Windows 8, il faut bien reconnaitre que l’expérience est également plus agréable sur une tablette ou un hybride que sur un PC traditionnel, pour la simple et bonne raison que Windows 8 a été conçu pour l’univers tactile. Cela ne signifie pas forcément que Windows 7 est meilleur pour un PC traditionnel, mais simplement que l’expérience utilisateur est meilleure avec un terminal tactile, qu’il s’agisse d’une tablette ou d’un ultrabook. D’ici quelques années le problème devrait être totalement réglé puisque la grosse majorité des ordinateurs seront passés au tout tactile et le combo tactile / souris / clavier offrira à l’utilisateur une richesse d’utilisation qu’il sera difficile de retrouver ailleurs. En l’état, nous ne pouvons que trop vous conseiller de tenter l’aventure Windows 8 et de vous forger votre propre opinion sur la durée.

Comment passer à Windows 8?

Pour passer à Windows 8, trois solutions : opter pour un nouveau PC ou tablette avec Windows 8 préinstallé, acheter la mise à jour sur le site de Microsoft au tarif de 29,99€ ou acheter le programme Windows 8 Pro en magasin au tarif de 59,99€. Attention, ce prix promotionnel ne sera appliqué que jusqu’au 31 janvier 2013…

Conclusion

Windows 8 est bel et bien la révolution tant attendue. Difficile en effet de regretter cette modernisation complète de l’interface tant Windows 8 apporte des nouveautés majeures au système d’exploitation de Microsoft. Des “charms” au tactile en passant par la convivialité du système, sa nouvelle interface colorée et personnalisable, ses applications, ses raccourcis, la simplicité d’utilisation et la présence d’un desktop traditionnel, Windows 8 revisite l’univers du PC et lui permet de s’adapter au monde moderne. Il permet également à des personnes qui ne sont pas familiarisées avec l’informatique de prendre rapidement leurs marques. A contrario, les utilisateurs de Windows 7 auront sans doute besoin d’un petit temps d’adaptation avant de saisir tous les rouages de Windows 8, mais nul doute qu’une fois leurs repères pris, ils ne sauront plus s’en passer. Quant au Windows Store, s’il reste trop peu garni en applications pour l’instant, on se doute que cela ne sera sans doute plus le cas d’ici deux mois…

Consultez également:

8 raisons d’essayer Windows 8

L’application du Soir est disponible sur Windows 8

On en parle sur le forum.

36 Commentaires

  1. « […] ou encore les dernières superproductions vidéoludiques telles que Crysis […] », faudrait vous mettre à jour.
    « […] l’expérience utilisateur est meilleure avec un terminal tactile, qu’il s’agisse d’une tablette ou d’un ultrabook. » Un ultrabook n’est pas un appareil tactile, c’est un ordinateur portable.
    « D’ici quelques années le problème devrait être totalement réglé puisque la grosse majorité des ordinateurs seront passés au tout tactile et le combo tactile / souris / clavier offrira à l’utilisateur une richesse d’utilisation qu’il sera difficile de retrouver ailleurs. » Qu’est-ce qui vous fait dire ça ? Que Microsoft mise tout là-dessus ? D’autres ont déjà essayé et se sont cassé les dents (je pense à tous les constructeurs qui ont voulu faire des ordinateurs tactiles (desktop ou netbook) et qui se sont ramassés).
    Je n’ai même pas envie de discuter du fond de l’article qui ne parle absolument pas des craintes que suscitent cette nouvelle version et qui ont justement fait couler toute cette encre dont vous parlez. (« casualisation », fermeture, comptes liés, TPM, etc.)

    • Bonjour Meriletfou. Pour répondre à vos affirmations également : quand on cite Crysis et AC, on parle ici de franchises, pas des premiers épisodes bien sûr. Il s’agit tout de même de deux des franchises les plus gourmandes en ressources.

      Concernant l’ultrabook, petite erreur en effet, que je rectifie 😉

      Pour ce qui est de la grosse tendance tactile, si. Trois raisons : 1, Microsoft va vraiment le mettre en avant, et ils ont les moyens de l’imposer. 2/ A l’IFA, la plupart des modèles présentés étaient tactiles et je suis prêt à parier que d’ici un an ils le seront tous, hormis les PC gamers peut-être. 3/ Qu’on le veuille ou non le tactile plait au grand public. Les smartphones et tablettes le prouvent. Windows 8 est conçu pour ça. Les fabricants vont l’imposer par la force et je crois que personne n’aura rien à dire de toutes façons 😉

      En ce qui concerne le reste, je ne vois pas pourquoi ça devrait être intégré dans ce test: la casualisation de quoi? des jeux? On n’en parle pas sur Geeko de ça. De l’OS? Il est possible d’utiliser le desktop. Les comptes liés? On parle régulièrement de la problématique dans des articles séparés, que ce soit au sujet de Windows, Android ou iOS, et l’un dans l’autre, ça commence à être une tendance générale. Bien sûr ça ne plait pas toujours, mais honnêtement, dans le cas de Skype par exemple, n’est-ce pas plus mal d’utiliser un seul compte pour retenir un pseudo / pass en moins? C’est un avis, je ne sais pas, tout le monde n’a pas la même opinion sur le sujet… Il y a des questions à soulever mais le sujet est trop important pour en parler brièvement ici 😉

      • “On parle régulièrement de la problématique dans des articles séparés, que ce soit au sujet de Windows, Android ou iOS”:
        Personnellement, à part une ligne de temps en temps pour rappeller que la polémique existe sans rentrer dans le fond, je ne me souviens pas d’avoir vu sur Geeko un tel article.

        Par contre, je trouve l’argument stupide: on est sur internet, les liens existent. Il suffisait d’un petit: “même si l’usage de comptes liées peut être critiquée (cf. notre article ici)”.
        Imaginez un article sur un politicien, et qu’on reproche à l’auteur d’avoir passé sous silence son implication dans une polémique. Pensez vous réellement que le journaliste puisse s’en sortir en disant: “j’ai écris un article sur cette polémique, donc c’est bon” ou pire “le sujet est trop important pour en parler ici (et donc, je l’ignore complétement)”.

        Pourquoi ne pas faire 2 articles pour tout: “Windows 8: ce que le journaliste a envie de vous dire” et “Windows 8: ce que le journaliste n’a pas envie de vous dire, mais qu’il écrit dans cet article qui ne sera pas mis en avant comme ça, on ne pourra pas lui reprocher de ne pas faire son travail de journalisme consciencieusement” 🙂

        À part ça, vous avez le droit de faire des articles qui ne reflètent que vos propres opinions. Mais assumez cela et acceptez les critiques (est-ce normal de se comporter de la sorte sur un media censé toucher le grand public ?)

  2. Concernant l’utilisation sur PC Windows 8 est simplement un windows 7 revisité. En gros, le changement concerne le menu démarrer: Fini la traditionnelle colonne s’ouvrant à gauche de l’écran, maintenant la touche “windows” donne accès au menu plein écran rempli d’icône (appelé interface métro). Bref, un windows 7 version 2013, vraiment pas de quoi faire couler bcp d’encre.
    Si vous êtes perdu, pour revenir sur le bureau traditionnel il suffit par exemple d’ouvrir l’explorer “touche Windows + E”

  3. Le problème pour moi de cette nouvelle version, c’est qu’elle est clairement plus orientée tablette. Avec une souris c’est quand même casse-bonbon. Sur un PC on se croirait retourné à la mode pixel. Gros carrés partout…
    Franchement on aime ou on aime pas mais les avis seront certainement très tranchés d’ici les prochains jours 🙂

  4. Toute l’année on nous rabat les oreilles avec les produits Apple. Alors quand on parle de Microsoft, ce serait une publiredac ?
    Peut-être… et alors ?

    • Contenu entièrement homemade, je peux vous l’assurer. Geeko est une entité indépendante de LeSoir qui gère tout le tech. Logique qu’on parle de contenu commercial 😉

  5. Pour les articles apple j’avoue je peux pas juger, je les lis pas. Par contre, pour windows 8 c’est de loin l’article le plus élogieux que j’ai pu lire.

  6. Du tactile sur un smartphone ou une tablette qui ont pour vocation d’être tenus en mains c’est une évidence, par contre sur un poste de bureau supposé être équipé d’un clavier et d’une souris avec une écran à 60cm de l’utilisateur ça n’a aucun sens … demandés à n’importe quel utilisateur quotidien d’un PC ce qu’il pourrait bien faire d’une interface tactile, tous répondront pas grand chose, vous vous voyez toute la journée les bras en l’air au-dessus du bureau avec les doigts sur l’écran pour faire de l’encodage sous excel ou rediger un texte sous word obligé de sélectionner du texte avec le doigts alors que la souris est 1000 fois plus précise et rapide pour ça, pareil pour la DAO/CAO, le tactile serait totalement contre-productif. Sur une machine de bureau le tactile n’a pas sa place … toute cette partie du design de Windows 8 pensée pour une utilisation tactile ou mixte ne serra qu’une gène pour les utilisations n’ayant aucun avantages à utiliser du tactile.

    • Ce n’est pas forcément vrai, et un écran tactile n’impose pas une utilisation uniquement tactile.

      Pas mal de machines fixes qui passent au tactile proposent maintenant un écran réglable en hauteur et en inclinaison, pour se retrouver avec n écran à 45° pas désagréable du tout à utiliser.

      Tout ceci n’empêchant nullement d’y préférer la souris pour toutes les utilisations bureautiques habituelles.

    • Où a t’il été dit qu’il fallait que cela soit tout tactile?

      Dans quelques années tous les PC auront un écran tactile mais toujours un clavier et une souris (ou trackpad).

      On peut combiner des interactions tactiles ET avec le clavier… (on a jamais dit que la secrétaire devrait rédiger tous ses documents via le clavier virtuel sur son écran)…

      • Je n’ai pas dit qu’il fallait que cela soit tout tactile …

        Je veux simplement souligner qu’une interface pensée pour un usage mixte tactile/souris ne peux pas être optimisée pour une utilisation souris uniquement, tout est toujours une histoire de concessions.
        Un gros doigt avec des mouvements imprécis sur un écran et un petit pointeur de souris dirigé avec précision et rapidité grace à des petits mouvements de la main n’ont absolument rien en commun donc une interface pensée pour les deux modes d’utilisation ne peut être parfaite dans les deux modes d’utilisation en même temps …

        Il ne faut pas oublier que la souris permet de parcourir toute la diagonale d’un écran sur quelques centimètres (moins de 3 cm dans mon cas sur un full HD) donc l’énergie et le temps necessaire pour effectuer ces 3 petits centimètres par rapport à ce qu’il faut dépenser pour passer avec le doigts d’un coin à l’autre d’un écran de taille correcte n’ont rien à voir.

        C’est comme l’interface MCE sur un HTPC, conçu pour une utilisation à la télécommande ou au pire au clavier est une horreur à manipuler à la souris …

        J’espère que Microsoft aura bien pensé son système pour ne pas pénaliser aucun des 3 modes d’utilisation :

        – Utilisation full tactile sur périphériques mobiles.
        – Utilisation Mixte sur des poste fixes ou une utilisation tactile peut avoir un sens en plus d’un clavier et d’une souris comme sur un poste opérateur, une borne tactile, ou autre …
        – Utilisation purement “bureautique” ou technique (DAO/CAO/Développement/graphisme/ …) où le tactile n’a aucune utilité.

    • Personnellement, j’ai le grand (enfin… 20″… il n’est plus tout jeune) écran externe de mon laptop devant moi. Et mon iPad juste en dessous. Combien de fois, j’ai envie de mettre mon doigt sur le grand écran… Et je râle parce que je dois reprendre la souris… La souris est très bien, pour certaines utilisations. Mais toucher… c’est encore plus intuitif ! MS est sur la bonne voie. RDV dans un an ou deux… 😉

  7. Je ne comprends pas, aucune mention ni de comparaisons avec Android et iOS (+ Mountain Lion, qui va dans la même direction sans dénaturer l’interface), alors que sur les plateformes mobiles, ils ont 90% du marché et ceci c’est la dernière occasion que M$ a pour essayer de le rattraper. Franchement, si ce marche bien sur le PC, je m’en fiche, je partage l’avis de Moicoyote, il n’a pas de sens: s’il pourrait aider les nuls, il vas répugner aux autres. J’ai donné un iPad a mon beau-pere de 83 ans et il a tout compris dans quelque jour, sans avoir jamais touche un ordi. Pour ce type de utilisateur, la tablette c’est assez. Il n’aurait jamais même considéré un PC ou un Mac de bureau ou portable. Pour ne pas mentionner les traces de doigts sur l’écran…

  8. Unification des plate-formes, compte Microsoft lors du premier login, un Store pour installer des applications,… autant de concepts d’Apple en fin de compte 😉

    • Windows n’a en réalité JAMAIS inventé réellement grand’chose, aucune idée vraiment novatrice dans ses changements récents, mais poussés par des preneurs de risque à succès, genre Apple ou autres (google, etc) ils essaient de reprendre le train en marche par exemple avec leur tablette mixte/PC/portable qui pourrait qui sait, on verra bien, etre une première de la part de ce pseudo géant qui dort le plus souvent sur ses lauriers. Le gigantisme de la part de marché de Windows,meme surtout pour les options administratives sans vrai génie appliqué, finalement, les pousse à innover mais toujours en suivant les autres. Manquera plus qu’un procès pour licences ou patentes entre Apple et Windows pour couronner le gâteau, car en question de toucher les écrans, Apple a vraiment de l’avance sur tous ses copieurs/suiveurs…

  9. Article assez intéressant. Seules deux petites choses m’ennuient. N’étant pas du tout utilisateur de tablettes, je ne me sens pas du tout concerné par l’article et j’ai même du mal à dire si son contenu vaut aussi pour le PC. De deux, par la force des choses, je n’ai pas trouvé de réponse à cette question (ou à tout le moins d’indice pour en trouver une) : fais-je migrer mon PC portable vers windows 8 ou pas…

  10. Des carrés que l’on peut aménager? Waw, ce n’est rien d’autre que ‘une appli ou page web sur un Iphone…en moins beau.
    Faut dire que mon besoin pour un OS est simple: rapide à lancer, sécurisé et stable. La façon d’atteindre un menu m’intéresse tellement peu, je passe d’un mac au pc sans problème, la plupart du temps je google le chemin des menus pour ne pas chercher plus de 15 secondes….par contre les màj intempestives, prenant souvent des GB, non merci…là-dessus Mac est moins casse-pieds…Tout ça pour dire que je suis OK pour Win8 s’il est fini & complet, mais ce serait une première

  11. Puisque personne ne l’a encore souligné, je me dévoue.

    Je suis inquiet de l’immense pouvoir donné aux journalistes, en particulier dès qu’il s’agit de technologie.
    Imaginez qu’à la fin de l’article, il ait écrit:
    “Ce changement sera aussi peut-être une bonne occasion pour tester d’autres systèmes, tel que la dernière version d’Ubuntu, une distribution linux téléchargeable gratuitement ici, qui est sortie récemment et a été qualifiée de “parfaite alternative à Windows 8″ par ses concepteurs.”

    Qui peut quantifier l’effet direct (le nombre de personne qui vont jeter un œil à Ubuntu en cliquant sur le lien) ou indirect (le nombre de personne qui se diront, la prochaine fois qu’ils entendront parlé d’Ubuntu, ‘ah oui, j’en ai déjà entendu parlé. P-e que finalement j’y jetterais un coup d’œil à l’occasion’) ?

  12. Ah! ah! ah! Ce titre me faire bien rire. Microsoft n’a JAMAIS rien inventé, ils ne vont pas commencer maintenant. :o)

  13. Tiens ? Tout le monde à internet ? tout le monde à le haut débit ?
    Cela va encore faire des exclus cette révolution…

  14. « Qu’on le veuille ou non le tactile plait au grand public. Les smartphones et tablettes le prouvent. Windows 8 est conçu pour ça. Les fabricants vont l’imposer par la force et je crois que personne n’aura rien à dire de toutes façons 😉 »

    Pour un téléphone, ça se comprend : ça réduit l’encombrement puisque l’affichage et l’interface d’entrée sont un seul objet. Encore que des personnes aiment avoir un vrai clavier même avec un smartphone.

    Pour le reste du tactile, il faut voir ce que ça engendre : cela permet uniquement la consommation de contenu. Pas leur création. Même taper un e-mail ou un statut Facebook devient plus compliqué. On se contentera souvent de cliquer sur « J’aime ». Et c’est pas avec ça qu’on fait un CV…

  15. windows continue de dominer le marché des Pcs, “industriels” ou administratifs, mais Apple propose toujours la qualité et les idées de génie avant la domination du marché “populaire ou commun” du genre de celui de windows. Les idées de Apple (rappelons en qq unes: abandon des floppys, conection usb,ethernet, écrans tactiles. imac intégrant tout le stuff en un seul volume, Imac sans ventilateur, Cube minimaliste Minimac sans écran , connection IR, mouse IR, écrans tactiles depuis les Ipods, ipods en tous styles et dimensions, ipads, dont le mini récemment mis en vente, artciles smart et tentants, donc marché que Windows va “enfin” mettre en pratique pour essayer de récupérer disons celui des tablettes sans intéret pour cette marque, et qui lui a échappé pendant des années mais dont ils apercoivent “enfin” le potentiel économique… les tablettes compatibles ou transformables en pc, comme celui qu’ils viennet de montrer, devront convaincre… entretemps Apple reste en tete des entreprises inondant le marché demandeur de produits bien pensés, élégants, efficaces, meme avec des bavures genre antenne des iphones antérieurs, et restent . la pointe de ce qui ensuite est récupéré par sa concurrence. Et si windows veut bien s’en souveneir, son système opératif, en réalité, est une réchauffée de celui proposé par MacIntosh en son temps, et n’a du son succès qu’à l’appui de marques comme IBM qui l’a étendu , pendant que Mac/Apple lui a concentré ses idées vers le talent appliqué, pas vers les petits jeux de bistrot ou pour ado accro…

  16. Dommage que les journalistes soient si sélectifs dans leurs articles… Linux Ubuntu vient de sortir la version 12.10, j’attends encore un article sur ce blog “indépendant”. Et pourtant, sortir du “mainstream” et faire de la vraie information (en quoi cet article nous informe-t-il sur quoi que ce soit?) était dans mon esprit le boulot des journalistes. Mais non, il s’agit juste de relayer les dépêches, communiqués de presse et commenter ce que tout le monde sait déjà.

    • Voyez le positif. Au moins, sur Geeko, on ne fait pas de la propagande et de l’incitation pure à la vente comme sur Belgium iPhone…

    • Bon, j’ai franchi le pas. Et mes premières impressions en terme d’ergonomie sont franchement négatives. On se trouve face à un OS uniquement conçu pour le tactile. Sur un PC manipulé à la souris (ou au pad), Windows 8 est une hérésie. Pour une multitude de commandes, il faudra compter une ou deux manipulations de souris supplémentaires par rapport à Win 7 (mouvement ou clic). Alors, c’est bien de faire joli, mais si c’est pour sacrifier au passage l’expérience utilisateur… Qui plus est, je reste vraiment circonspect par rapport à l’obligation de créer un compte microsoft pour devoir télécharger la moindre application gratuite sur le windows store, et utiliser un paquet de tuiles présentes sur le bureau au premier démarrage de Win 8. Non, vraiment, quel triste recul dans l’évolution de Windows (sur PC, je précise).

  17. Windows 8 ressemble étrangement à l’interface “unity” de linux Ubuntu depuis la version 10.10 (octobre 2010)
    Dès lors je préfère de loin linux bien plus performant sur un pc équivalent et qui ne demande pas d’antivirus. A quand un article sur Linux ???

    • Linux n’intéresse pas Geeko.
      Geeko n’est pas un site d’information pour les gens qui s’intéressent à l’informatique et qui veulent découvrir de choses nouvelles.
      Geeko est plutôt un site qui fait écho aux modes technologiques. Les articles concernent en général les buzzs et les thèmes choisis le sont d’abord en fonction de leur attrait pour le grand public.
      Ce n’est pas un mal en soit, mais mieux vaut le savoir quand on vient ici.

  18. «Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que les tablettes RT ne peuvent lancer que les applications présentes sur le Windows Store et la suite Office Famille & Etudiants préinstallée dans le système.»

    Pour l’instant, sur la version PC, il y a un mode Desktop. Pour combien de temps encore ?

    Bref, combien de temps avant que les seuls programmes installables sur un PC doivent passer par le Windows Store ? Avant qu’un développeur ne puisse plus diffuser son programme librement ?

    Adieu, VLC qui permet de lire des DVD zonés, adieu, StreamRipper qui permet d’enregistrer les flux des radios (c’est légal!), adieu, tous les programmes qui permettent d’outrepasser les limitations des utilitaires de Microsoft…

  19. Allez je sais ce qui me reste à faire… je vais m’acheter encore un ou deux petits PC d’ici la fin de l’année histoire de les avoir toujours avec un bon 7. PC que je ne déballerai que si l’un de mes actuels rend l’âme. Avec un petit stock de pièces de rechange et des capacités de bricoleur, ainsi je serai tranquille encore pour une bonne dizaine d’années. Moi j’aime bien 7 et j’ai pas envie de changer. Et s’il faut changer, alors ce sera plutôt pour linux.

Comments are closed.