Un robot de livraison qui décharge lui-même ses colis

Nommé Yeti, le robot dispose de mécanismes pour délivrer les colis tout seul.

Fondée en 2020, l’entreprise américaine Ottonomy s’est spécialisée dans la confection de robots de livraison. Sa particularité réside dans le fait ces robots sont conçus pour les livraisons dites de « derniers kilomètres », c’est-à-dire le moment où le colis est acheminé vers le client. Ces robots sont donc davantage destinés à parcourir de courtes distances et non pas des dizaines de kilomètres. En août 2022, Ottonomy avait présenté Ottobot 2.0 un robot livreur qui disposait de bacs dans lesquels il était possible de placer des objets ou des produits. Cependant, il n’était pas capable de les décharger.

Lors du CES 2023, Ottonomy a présenté Yeti son nouveau robot de livraison. Contrairement au modèle précédant, Yeti est capable de décharger un colis tout seul. En effet, ce dernier possède un mécanisme d’inclinaison et des rouleaux qui lui permettent de délivrer un colis sur le pas d’une porte ou dans un casier. Cela sans avoir besoin de l’intervention d’un être humain. Ottonomy définit Yeti comme : « le premier robot de livraison sans surveillance entièrement autonome sur le marché ».

Yeti est présenté à la 53ème seconde de cette vidéo.

À noter que Yeti peut être également utilisé dans le cadre de retour de colis. Si une personne n’est pas satisfaite d’un produit acheté, elle peut le placer dans Yeti et celui-ci se dirigera vers la destination souhaitée.

Pour l’instant, les robots livreurs d’Ottonomy sont présents dans quelques villes américaines ainsi qu’à Oslo et Madrid. Avec Yeti, l’entreprise américaine compte élargir ses activités en Amérique du Nord et faire son arrivée sur le marché asiatique.

Il n’est pas impossible que ce type de robot se développe à l’avenir et trouve une place à côté des drones de livraison.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.