Crédits : Pixabay

4 apps à supprimer au plus vite : elles peuvent vider votre compte bancaire

Les quatre applications ont été retirées du Play Store, mais Google insiste sur la nécessité de les supprimer des smartphones.

Une équipe d’analystes de Bitdefender dévoile une liste d’applications qui infectent les smartphones avec le malware SharkBot. Le cheval de Troie sévit depuis quelque temps déjà et s’en prend directement aux données bancaires des victimes. Concrètement, le logiciel malveillant affiche de faux formulaires de connexion par-dessus les invites de connexion légitimes dans les applications bancaires. En conséquence, les pirates récupèrent les identifiants de tous les utilisateurs qui ont installé l’application infectée.

De faux gestionnaires de fichiers

Les applications pirates découvertes par Bitdefender se présentent sous la forme de gestionnaires de fichiers. Ainsi, SharkBot obtient facilement les autorisations nécessaires à l’installation de paquets externes qui provoquent la mise en route du malware. En effet, une activation en différé suffit généralement à écarter les soupçons d’un utilisateur envers l’application.

L’équipe d’analystes a d’ores et déjà signalé les applications vérolées à Google. Dans la foulée, la firme de Moutain View les a supprimées de son Play Store. Techniquement, il est donc inutile de rester sur le qui-vive si vous n’avez pas téléchargé l’une de ces applications. En revanche, si vous êtes le malheureux détenteur de « X-File Manager », « FileVoyager », « LiteCleaner », ou « M Phone AID, Cleaner, Booster 2.6 », il est urgent que vous les supprimiez de votre smartphone. Au passage, profitez-en aussi pour modifier le mot de passe de votre application bancaire.

Fort heureusement pour la Belgique, le malware se concentre en priorité sur des banques du Royaume-Uni. Barclays, Santander Mobile Banking, Bank of Ireland Mobile Banking, etc. Toutefois, des banques italiennes et françaises sont également présentes dans la liste et des utilisateurs belges pourraient figurer parmi les victimes de SharkBot. En définitive, la meilleure protection reste encore d’appliquer la fonction Play Protect et de la combiner avec un antivirus mobile.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.