Crédits : Pixabay

Un film sur la marque BlackBerry va sortir

Le temps où les téléphones BlackBerry étaient à la mode et un outil business presque essentiel est révolu. Mais vous n’avez pas pour autant fini d’en entendre parler. La marque est devenue le sujet d’un nouveau film.

La production du film intitulé “BlackBerry” réalisé par Matt Johnson, directeur d’Operation Avalanche, vient de s’achever. Le scénario s’inspire directement du livre “Losing the Signal : The Untold Story Behind the Extraordinary Rise and Spectacular Fall of BlackBerry” sorti en 2015. Il est l’œuvre des journalistes du Globe and Mail Jacquie McNish et Sean Silcoff. En tête d’affiche du film, Jay Baruchel et Glenn Howerton. Normalement, les deux acteurs devraient jouer les rôles de Mike Lazaridis et Jim Balsillie. Autrement dit, des fondateurs et co-PDG de la société. Parmi les autres membres du casting, on trouve Cary Elwes, Saul Rubinek, Rich Sommer, Martin Donovan, Michael Ironside et Johnson.

De l’âge d’or à la descente aux enfers

Vous vous en doutez sûrement, le film décrira la fondation de Research In Motion (RIM), rapporte Variety. Il s’agit de la société canadienne qui fabriquait les téléphones BlackBerry. Pour rappel, elle a changé de nom en 2013 et a été l’un des premiers leaders dans le domaine des smartphones. En guise d’illustration, RIM est à l’origine du clavier physique QWERTY, ou encore, du service Blackberry Messenger. Ce logiciel de messagerie était particulièrement populaire, et ce, avant l’arrivée de WhatsApp

La période du film s’étend du début des années 2000 jusqu’au déclin rapide des ventes de la marque. Une descente aux enfers accélérée par l’arrivée de l’iPhone et d’Android sur le marché. Face à ces nouveaux concurrents, BlackBerry a essayé de s’imposer en proposant un nouveau système d’exploitation moderne, BlackBerry 10. Celui-ci n’a pas eu le succès espéré et la marque canadienne a finalement décidé de rebondir en sortant un appareil sous Android. BlackBerry a connu son année la plus rentable en termes de revenus en 2011.

La fin des ventes

Après cet âge d’or, RIM s’est engagée sur une pente descendante. La société a réussi à subsister grâce à la popularité de ses téléphones QWERTY auprès des consommateurs. Son dernier téléphone sous Android, le BlackBerry Priv, a vu le jour en 2015. En 2016, après de nombreux efforts pour remonter la pente, BlackBerry annonce qu’elle abandonne la fabrication de téléphones intelligents.

La licence du nom “BlackBerry” est cédée à TCL Communications. Ce fabricant chinois est à l’origine des BlackBerry KeyOne, Key2, Motion et Key2 LE et a continué à fabriquer de nouveaux téléphones BlackBerry jusqu’à ce que l’entreprise décide de ne pas renouveler son contrat et cesse de vendre les appareils. La startup de sécurité OnwardMobility a donc pris le relai et a annoncé qu’elle prévoyait de sortir un smartphone BlackBerry 5G avec un clavier physique en 2021 pour l’Amérique du Nord et l’Europe. Un projet qui ne s’est jamais concrétisé. F

Finalement, OnwardMobility a perdu sa licence d’utilisation du nom BlackBerry et BlackBerry est maintenant une entreprise de sécurité d’entreprise. À noter que le film s’inspire du livre de Jacquie McNish et Sean Silcoff qui couvre l’histoire de ce déclin jusqu’en 2015. Pour le moment, aucune date de sortie n’a été confirmée, mais le film devrait sortir en 2023 au plus tôt.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.