randy-lu-FPmk3wxfu40-unsplash

Finalement, pas de nouveau smartphone BlackBerry à l’horizon

La startup OnwardMobility a perdu sa licence pour utiliser le nom de marque “Blackberry” pour son produit 5G.

La start-up OnwardMobility espérait faire revivre les téléphones Blackberry avec un appareil Android équipé d’un clavier 5G. Dernièrement, elle a annoncé qu’elle mettait un terme à son travail sur le téléphone et qu’elle fermait ses portes en tant que société.

Fin de parcours pour la société et le smartphone

“C’est avec une grande tristesse que nous annonçons la fermeture d’OnwardMobility et que nous ne poursuivrons plus le développement d’un smartphone ultra-sécurisé avec un clavier physique”, a écrit la société OnwardMobility sur son site Web. Le groupe texan OnwardMobility, chargé de développer, sous licence, un nouveau smartphone BlackBerry 5G.

La start-up avait l’intention de renouveler la gamme de téléphones emblématiques grâce à un algorithme basé sur Android et supporté par le Wi-Fi. Selon le premier calendrier, le smartphone Blackberry 5G ultra-sécurisé était censé voir le jour l’année dernière, mais l’entreprise a dû reporter ses plans.

Le Blackberry 5G d’OnwardMobility aurait été abandonné au début du mois. Mais certains avaient pour espoir que la société continue de développer un téléphone Android avec un clavier 5G sans le nom Blackberry. Au final, la société ne continuera pas d’exister et le smartphone en question ne verra pas le jour.

Pas d’explication

“Sachez que ce n’est pas une décision que nous avons prise à la légère ou à la hâte. Nous partageons votre déception à l’annonce de cette nouvelle et vous assurons que ce n’est pas l’issue à laquelle nous avons travaillé et que nous espérions”. Point. La déclaration d’OnwardMobility ne donne aucune indication sur la raison exacte de l’annulation du projet.

Les seules informations disponibles indiquent que, selon Android Police, sa licence d’utilisation de la marque Blackberry a récemment été résiliée. La sociéré aurait donc décidé de ne pas poursuivre le projet.

Pour rappel, avant OnwardMobility, c’est TCL Corporation qui était en charge du développement des smartphones Blackberry. Le contrat s’est terminé en 2020. Fondée en 2018, OnwardMobility n’a lancé aucun smartphone en presque quatre ans d’activité.

Retour sur la disparition de Blackberry

En janvier, Blackberry Ltd a fermé ses services pour les anciens téléphones fonctionnant sous son système d’exploitation. En fait, dès 2016, l’entreprise a cessé de produire des appareils mobiles pour s’orienter vers une activité uniquement logicielle.

Pour rappel, la société canadienne avait été l’un des premiers leaders dans le domaine des smartphones. Par exemple, elle est à l’origine du clavier physique QWERTY, ou encore, du service Blackberry Messenger. Pour l’anecdote, ce logiciel de messagerie était particulièrement populaire, et ce, avant l’arrivée de WhatsApp.

Autre succès, le Blackberry hub. Cette fonctionnalité compilait tous les emails, messages et mises à jour de réseaux sociaux en un seul endroit. Le tout, en offrant des outils permettant à l’utilisateur de gérer le trafic entrant.

 

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.