Facebook veut faire la chasse aux utilisateurs de moins de 13 ans

Les conditions d’utilisation de Facebook interdisent aux utilisateurs de moins de 13 ans de s’inscrire. Malheureusement, cette règle n’est pas toujours respectée.

La plupart des réseaux sociaux ne sont pas accessibles aux adolescents de moins de 13 ans. C’est en tout cas ce que dit la théorie, ou plutôt, les conditions d’utilisation de Facebook, Instagram ou encore TikTok. Mais dans les faits, bon nombre de mineurs âgés de 12 ans et moins disposent d’un compte sur l’un ou plusieurs de ces réseaux sociaux. Une situation qui dérange Facebook.

Dans un billet de blog, la firme de Mark Zuckerberg admet en effet la présence d’utilisateurs de moins de 13 ans sur sa plateforme, malgré les restrictions mises en place. Le fait est qu’il est très facile pour un enfant de contourner les mesures mises en place par les réseaux sociaux.

Présenter sa carte d’identité ?

Pour certains, la meilleure chose à faire serait d’obliger les utilisateurs à présenter une carte d’identité lors de la création d’un compte sur Facebook. Une solution qui n’en est pas vraiment une, selon le principal intéressé : “l’accès aux pièces d’identité gouvernementales varie selon l’endroit où vous vivez dans le monde, tout comme les informations contenues dans une pièce d’identité“, indique Facebook sur son blog, avant de poursuivre : “certains ont accès à des pièces d’identité, mais ne les obtiennent pas à moins qu’ils choisissent de voyager, et certains n’ont tout simplement pas les moyens de se les offrir. En effet, le manque d’accès aux pièces d’identité affecte de manière disproportionnée les communautés mal desservies dans le monde, en particulier les jeunes femmes“.

Un algorithme pour identifier les moins de 13 ans

Comme à peu près à chaque fois, Facebook souhaite utiliser un algorithme pour régler ce problème. Le réseau social prévoit en effet de développer des technologies capables de détecter les utilisateurs de moins de 13 ans.

L’algorithme que développe et teste actuellement Facebook est en mesure de déterminer l’âge d’un utilisateur en analysant différents signaux, notamment les messages d’anniversaire postés sur leur mur. Facebook compare également l’âge renseigné sur sa plateforme avec celui indiqué sur d’autres sites sur lesquels un utilisateur a lié son compte Facebook. “Cette technologie n’est pas parfaite et nous travaillons toujours à son amélioration, mais c’est pourquoi il est important que nous l’utilisions avec de nombreux autres signaux pour comprendre l’âge des gens“, indique le réseau social.

L’entreprise de Mark Zuckerberg développe une technologie similaire pour Instagram, afin d’identifier les utilisateurs de moins de 13 ans et de supprimer leur compte.

Dans les deux cas, les mesures prises par Facebook laissent penser qu’une version “kids” du réseau social pourrait prochainement voir le jour. On sait déjà que la firme américaine développe actuellement une version d’Instagram pour les moins de 13 ans, pourquoi ne pas en faire de même pour Facebook ? “Nous créons également de nouvelles expériences conçues spécifiquement pour les moins de 13 ans“, annonce Facebook sur son blog. Notons que Messenger, l’application de messagerie de Facebook, dispose déjà d’une version pour enfants.