Le 20 juillet prochain, la navette de Blue Origin s’envolera pour l’espace avec 4 personnes à son bord.

Les enchères pour une place au sein de la capsule RSS First Step de Blue Origin, la société spatiale de Jeff Bezos, se sont conclues ce weekend. L’offre qui a remporté les enchères s’élève à 23 millions d’euros, rien que ça. Un montant extraordinaire pour un voyage qui le sera tout autant.

La personne qui vient de s’offrir un siège à bord de la navette de Blue Origin va en effet s’envoler pour l’espace le 20 juillet prochain. Son enchère a supplanté celle de 7600 participants provenant de 159 pays différents, preuve que la campagne de Blue Origin est un succès. Cet individu dont l’identité n’a pas encore été révélée sera accompagné par le fondateur de la société spatiale, Jef Bezos, de son frère, Mark Bezos, ainsi que d’une 4e personne également encore inconnue.

Le voyage dans l’espace durera 10 minutes, sans compter le décollage et l’atterrissage ce qui revient à 2,3 millions d’euros la minute en orbite terrestre. La capsule RSS First Step emmènera les touristes spatiaux à une altitude de 100 km, soit la ligne Kármán, la plus haute frontière terrestre, grâce au lanceur réutilisable New Shepard.

Si la somme offerte pour une place à bord de la mission est particulièrement extravagante, il y a tout de même de quoi se réjouir. Blue Origin avait en effet assuré que le montant du billet mis aux enchères serait reversé à l’œuvre philanthropique Club for the Future.

Mais le succès de ces enchères pourrait tout de même avoir un effet pervers et augmenter le prix des billets des prochains voyages suborbitaux. Plusieurs entreprises spatiales se sont en effet donné pour mission de relancer le tourisme dans l’espace.