L’exosquelette peut être fixé à un humain en seulement 60 secondes.

Plusieurs pompiers chinois ont reçu un nouvel équipement censé améliorer leurs performances. Il n’est donc pas question de les protéger davantage contre les flammes, mais plutôt de faciliter leurs déplacements sur des terrains escarpés. C’est l’Human Function Enhancement Technology Research Center, qui dépend de l’entreprise aérospatiale publique chinoise CASIC, qui a mis au point cet exosquelette en fibre de carbone.

Un choix de matériaux qui permet à l’équipement d’être particulièrement léger. Il ne pèserait en effet que 5kg. De plus, sa fixation a été pensée pour prendre le moins de temps possible. Pour les pompiers, chaque minute compte. Il ne faut que 60 secondes pour fixer l’exosquelette à une personne, ce qui représente une véritable révolution pour ce type d’appareil.

Cet équipement profite d’une technologie spatiale développée par le CASIC et permet de faire économiser jusqu’à 50% d’énergie dépensée lors de l’exécution de certaines tâches basiques (marcher, grimper), mais aussi pour des tâches qui demandent plus d’énergie comme porter des charges lourdes.

« Ce système d’exosquelette sera utilisé pour augmenter la capacité de charge des pompiers jusqu’à 50 kg, ce qui facilitera leurs déplacements dans des environnements complexes tels que les zones montagneuses et les forêts », ont déclaré des ingénieurs du centre de recherche CASIC au Global Times.

Les pompiers chinois ne sont pas les premiers à profiter de ce type de technologie pour être plus efficace sur le terrain, notamment lors des incendies de forêt. La Russie a en effet équipé plusieurs de ses soldats d’exosquelette. Un certain nombre d’ouvriers automobiles profitent également de ce type d’équipement qui, dans ce cas-ci, permet d’éviter les conséquences néfastes que peuvent avoir certains mouvements réguliers et répétitifs sur leur santé.