L’abonnement gratuit HBO Max sera financé par la publicité. 

L’année 2021 devrait être une année riche en rebondissements pour le service de streaming HBO Max, lancé en mai 2020. Au-delà de la sortie de plusieurs films et séries très attendus sur la plateforme, notamment Justice League Snyder Cut (18 mars), le premier spin-off de Game of Thrones ou encore l’épisode spécial de Friends, la plateforme de streaming fera également ses débuts en Europe au mois de juin. En parallèle, HBO Max prévoit de multiplier son offre aux États-Unis avec une formule gratuite.

AT&T, le plus grand opérateur de télécommunications aux États-Unis et maison-mère de HBO Max, prévoit en effet de lancer un abonnement gratuit qui sera financé par la publicité, à la manière de Spotify.

Les spectateurs pourront ainsi profiter gratuitement des différents contenus de la plateforme en acceptant de visionner des publicités dans l’interface du service, au début d’un programme et entre deux épisodes d’une série.

Seuls les films Warner Bros qui sortiront en simultané sur la plateforme et au cinéma ne seront pas accessibles via cet abonnement gratuit. Pour visionner il faudra impérativement être abonné à la version payante de HBO Max ou patienter jusqu’à ce qu’ils soient disponibles dans le catalogue gratuit.

En proposant une telle formule, AT&T espère pouvoir atteindre l’objectif de 120 à 150 millions d’abonnés d’ici 2025 qu’il s’est fixé. Il faut dire que son offre actuelle est loin d’être concurrentielle par rapport à Netflix, Disney+ et autres. Le seul abonnement HBO Max disponible s’élève en effet à 14,99 €.

Quant à la fenêtre de lancement de la plateforme de streaming chez nous, difficile à dire. HBO Max a annoncé son arrivée sur le marché européen en juin prochain. Vingt-et-un pays sont concernés, mais les élus n’ont pas encore été communiqués.