Un bouton “sans contact” pour réduire les risques d’infection au covid

La technologie Kinetic Touchless réagit aux mouvements à distance tout en évitant la contamination du bouton physique.

La pandémie de coronavirus a donné lieu à d’innombrables inventions plus ou moins technologiques avec pour objectif commun de lutter contre la propagation du virus. C’est ainsi qu’on a vu apparaitre toutes sortes d’objets de désinfection pour les lieux publics, des masques révolutionnaires, mais aussi un nouveau système de bouton sans contact, le Kinetic Touchless.

Ce dernier est très particulier et se différencie des simples boutons à détecteur de mouvements. Développée par le studio singapourien Stuck Design, la technologie Kinetic Touchless réagit physiquement à une pression à distance. Elle est en effet sensible à l’imitation du mouvement de pression et ne nécessite aucune interaction physique.

Le concept imaginé par Stuck Design ne se limite pas à l’interaction « appuyer » à distance. Il peut également réagir à une interaction de type « glisser ». Le bouton réagira de la même façon que si une personne l’avait actionné physiquement. L’intérêt est évidemment d’éviter la propagation du virus sur les boutons d’ascenseur ou autre dans les lieux publics ou semi-publics tout en conservant le geste de pression.

Et s’il existe effectivement d’autres types de boutons actionnables à distance, la technologie Kinetic Touchless conserve l’aspect physique de la pression d’un bouton. Elle “capitalise sur la flexibilité des interactions sans contact tout en maintenant la tactilité des interactions de contact“.

À l’heure actuelle, le concept imaginé par Stuck Design n’en est encore qu’à l’état de prototype, mais avec la pandémie qui semble s’être installée pour un petit moment encore, il pourrait se retrouver prochainement dans certains lieux publics.