Les différents comptes du président américain sortant sont suspendus sur la plupart des réseaux sociaux.

La mise à l’écart de Donald Trump sur les plateformes sociales se poursuit. Après le bannissement de son compte Twitter, le président américain sortant fait face à une nouvelle suspension. Cette fois-ci, il s’agit de sa chaîne YouTube. La plateforme de vidéos, propriétaire de Google, a en effet annoncé la suspension durant sept jours de la chaîne de Donald Trump.

Une décision prise à la suite de la publication d’une vidéo – aujourd’hui supprimée – par le président américain. Selon YouTube, la vidéo en question violait sa politique luttant contre l’incitation à la violence. « Compte tenu des inquiétudes à propos de l’actuel risque de violence, nous avons supprimé le nouveau contenu mis en ligne sur la chaîne de Donald J. Trump pour violation de nos politiques », a indiqué la plateforme de vidéos dans un communiqué.

Le président sortant américain ne peut plus publier de nouvelle vidéo durant au moins sept jours et la possibilité de poster des commentaires sous ses anciennes publications a également été suspendue jusqu’à nouvel ordre.

La décision de YouTube intervient dans un contexte assez particulier, à la suite de l’invasion du Capitole par des partisans de Trump qui a donné lieu à des scènes de violence et causé la mort de 5 personnes. S’il a demandé à ses supporters de rester calme, Donald Trump n’a pas tout de suite condamné l’invasion du Capitole ni demandé à ses partisans de se disperser ce qui lui a valu énormément de critiques. L’absence de condamnation lui a valu la suspension temporaire puis la suppression définitive de son compte Twitter.

Facebook a également pris position en suspendant de manière temporaire la page du Président américain, ainsi que son compte Instagram. Twitch et Snapchat ont également procédé de la sorte.