Google donnera le choix à ses utilisateurs de conserver ou non les fonctionnalités intelligentes sur Gmail. 

La firme de Mountain View vient d’annoncer un changement de taille au sein de son service de messagerie. Dans les semaines à venir, Google va en effet proposer à ses utilisateurs un nouvel outil de gestion pour leurs données personnelles. Ces derniers pourront décider de laisser les fonctionnalités intelligentes de Google faire tout le travail ou personnaliser la manière dont le géant du web collecte des données à leur propos dans le but d’améliorer leur expérience Gmail.

Le fait est que Gmail propose de nombreuses fonctionnalités telles que le tri automatique des mails reçus ou encore le Smart Compose qui suggère des suites aux phrases que l’utilisateur rédige. Or, pour fonctionner, ces fonctionnalités dites intelligentes doivent emmagasiner des informations sur les utilisateurs et donc, collecter des données à leur sujet.

Le nouvel outil que Google mettra en place au cours des prochaines semaines permettra aux utilisateurs de choisir de désactiver ces fonctionnalités et donc, de mieux protéger leurs données personnelles. Si vous choisissez de limiter l’accès de Google à vos informations, à savoir votre utilisation et préférence au sein de Gmail et non le contenu de vos mails, vous ne pourrez évidemment plus utiliser les fonctionnalités intelligentes de la plateforme qui sont d’ailleurs communes à Meet et Chat.

L’objectif de Google est d’offrir plus de contrôle à ses utilisateurs sur le traitement de leurs données et de leur permettre de ne pas utiliser les fonctionnalités intelligentes s’ils n’en ont pas l’utilité. Google précise d’ailleurs dans son communiqué que les utilisateurs de Gmail peuvent déjà désactiver certaines fonctionnalités individuellement, mais bientôt cela sera plus facile et plus clair pour ces derniers.

Dans les semaines à venir, lorsque vous vous connecterez à Gmail, une fenêtre apparaitra pour vous demander si vous préférez conserver les fonctionnalités intelligentes de Google et donc que ce dernier ait accès à vos données ou plutôt les désactiver.