Happy Hours Market existe depuis plus d’un an maintenant. La startup a lancé son application.  

La startup veut lutter contre le gaspillage alimentaire. Ludovic Libert et Aurélien Marino sont diplômés d’économie et de management, et passionnés de foodtech. Ils ont voulu trouver une solution aux problèmes de gaspillage alimentaire “qui soit aussi bénéfique pour le commerçant que pour la population”, lit-on dans le communiqué. Présente à Ixelles, Etterbeek et Saint-Gilles, la jeune pousse propose désormais ce nouveau réseau de distribution via une application.

Le concept est un réseau de distribution pour les invendus des supermarchés. Parmi les partenaires, on retrouve notamment Carrefour, Färm, BioFresh, Foodex, Delhaize ou les boulangeries Grain et Fleur du Pain.

Les équipes de la startup collectent en fin de journée les produits à échéance de leurs de dates de consommation auprès des distributeurs. Ils sont revendus à moitié prix aux particuliers. Jusqu’à maintenant, les intéressés s’inscrivaient sur la plateforme web. Ils peuvent désormais passer commande via l’application sur Android et iOS.

Happy Hours Market précise que “le surplus et les invendus sont livrés tous les jours et gratuitement à des ASBL”. Pour 300 produits frais vendus à moitié prix chaque jour, la startup donne près de 50 kilos de produits frais à des associations quotidiennement. Les points de retrait ne sont pas ouverts tous les jours. Celui du parvis de Saint Gilles et de l’ULB sont ouverts le lundi, mardi et mercredi par exemple. Tandis que le point de retrait d’Etterbeek est ouvert le jeudi, vendredi et samedi.

Un mois après son lancement, l’application compte près de 2000 téléchargements.

La jeune pousse parle de plus de 90 000 millions de tonnes de “nourriture consommable” gaspillées chaque année en Europe.

Avec ses 11 millions d’habitants, la Belgique est une très mauvaise élève, avec en moyenne, 345 kilos de nourriture jetés par an et par personne”. Pour la startup, “la production de toute cette alimentation a généré des impacts environnementaux, sociaux et économiques majeurs…pour rien”.

Légère surprise face à la quantité d'invendus de ce matin… 😱 Heureusement, grâce à vous, on va tout pouvoir sauver 🙌🏼

Geplaatst door Happy Hours Market op Donderdag 10 september 2020

 

La startup compte entre 40 et 60 commandes par jour, avec 5500 clients inscrits sur son site web. Les principaux utilisateurs sont “des étudiants, des jeunes travailleurs et des familles”, indique la startup.

La structure veut augmenter rapidement ses capacités d’offres. D’abord à Bruxelles, avec Schaerbeek et le centre dans les premiers objectifs. “L’objectif est de couvrir tout le territoire de Bruxelles avec 6 camions et 14 nouveaux collaborateurs fin 2020”.