Le PureCare sera commercialisé dans le courant du quatrième trimestre 2020, sur certains marchés et à un tarif encore inconnu.

La pandémie de coronavirus a mis en lumière un objet de niche utilisé par de nombreux professionnels : le masque chirurgical. Si les médecins, tatoueurs et autres vétérinaires s’en accommodaient tant bien que mal jusqu’ici, la crise sanitaire à laquelle la population mondiale est confrontée à pousser de nombreuses marques et entreprises à tenter d’améliorer cet objet aujourd’hui nécessaire à tous. C’est ainsi qu’a vu le jour le projet de masque refroidissant avec des pièces en or et en argent. Une vision technologique de ce que doit être le masque du futur que semble partager LG.

L’entreprise sud-coréenne vient en effet de dévoiler un masque connecté, en marge du salon des technologies de Berlin. Et le moins que l’on puisse dire est que le PuriCare n’a plus rien avoir avec les masques chirurgicaux bleus.

Équipé de deux ventilateurs, le masque de LG fait passer l’air inspiré et expiré à travers des filtres HEPA H13, afin de rendre plus propre. L’objet est également équipé de deux batteries de 820 mAh (+/- environ 8 heures d’autonomie) qui alimentent les ventilateurs.

LG indique que l’étui fourni avec le masque permet de le nettoyer régulièrement grâce aux lampes UV qu’il contient. Une manière de s’assurer que l’objet n’est pas porteur de maladies ou de virus. Le PuriCare a donc de jolis arguments à faire valoir étant donné les circonstances actuelles. Cependant, le fait que LG ne fasse jamais référence au coronavirus dans son communiqué de presse est assez étonnant. Son masque technologique est-il une solution efficace ?

Un purificateur d’air portable

On est en effet en droit de se demander si le masque de LG présente un réel intérêt dans ce contexte de pandémie et plus largement les masques technologiques en général. Dans le cas du PureCare, le communiqué de presse fait principalement référence au fait qu’il s’agisse d’un purificateur d’air portable et non d’un masque de protection adéquat pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Par ailleurs, LG indique que sa création est une solution aux masques maisons, mais ne fait aucunement référence à des tests scientifiques ou à un usage médical, comme le soulignent nos confrères de Numerama. De plus, on pourrait être surpris de voir que l’entreprise coréenne a fait le choix des attaches derrière les oreilles. Même si LG assure que le PureCare est léger, les deux ventilateurs et les batteries doivent peser un certain poids et donc tirer sur les oreilles de son porteur.

Enfin, le choix des matériaux et les arguments sont étonnants. Par exemple, le rayonnement UV pour désinfecter un objet ne fonctionne qu’à haute dose. Difficile d’imaginer qu’un étui à masque puisse contenir assez de lampes UV pour être efficace.

Notons tout de même qu’il s’agit d’une annonce faite en marge du salon des technologies de Berlin (IFA) qui aura lieu du 3 au 5 septembre. LG devrait logiquement présenter plus en détail son masque révolutionnaire et apporter des précisions concernant son utilité et le contexte dans lequel il devra être utilisé.