5 jeux de société pour s’occuper en famille

Si le Monopoly et le UNO ont toujours la cote pour animer les soirées en famille, le jeu de société connait depuis quelques années un vrai renouveau. Pour vous aider à faire le tri, nous avons sélectionné pour vous 5 jeux qui pourraient bien devenir les nouveaux incontournables… 

Just One

A mi-chemin entre un jeu de devinettes et un Pictionary, Just One est un jeu de société au concept très simple qui se joue jusqu’à 7. Le fonctionnement est simple : l’un des joueurs choisit un numéro sur une carte qui correspond à un mot que les autres joueurs devront tenter de lui faire deviner en utilisant des adjectifs ou termes qui leur font penser au mot à découvrir. Le joueur qui tente de trouver le mot-mystère a droit à une seule et unique proposition.

Si l’approche diffère du Pictionary, le concept s’en rapproche grandement. Il s’agit de faire deviner un mot non pas à base d’un dessin mais d’une association de termes. Les règles sont simples à mémoriser et le concept terriblement efficace. Les parties durent en général une quinzaine de minutes.

Malgré la simplicité de son concept, “Just One” a décroché le prix du jeu de l’année 2019 en Allemagne et s’est imposé comme l’un des best-sellers en France et en Belgique ces derniers mois.

On notera que si le jeu se joue à la base de façon compétitive, Just One est tout aussi amusant à jouer sans but précis. Et c’est d’ailleurs ce qui fait tout son charme.

Un seul petit bémol peut-être : si l’on s’éclate franchement à 5, 6 ou 7 joueurs, le jeu a tendance à être un peu moins drôle à 3 ou 4 joueurs. À privilégier donc pour les familles nombreuses !

Crazy Tower

Très proche du concept de Djenga, Crazy Tower propose toutefois une approche très différente puisqu’il ne s’agit pas de prendre des risques en déconstruisant une structure déjà existante chacun à son tour, mais de créer une tour en venant y ajouter chacun à son tour de nouvelles briques. Le concept du jeu de Synpases est toutefois bien plus poussé puisqu’à chaque nouvel étage des règles différentes s’appliqueront. Il sera parfois impossible de placer l’un de ses blocs sur la carte faisant office de reposoir. Le jeu présente également quelques spécificités avec notamment l’usage de power-ups pour par exemple rejouer une seconde fois, échanger un bloc avec un adversaire ou retirer le bloc d’un autre joueur. Le but de la partie reste toutefois très simple : parvenir à se débarrasser de tous ses blocs.

Plus stratégique qu’il n’y paraît, Crazy Tower est un jeu qui peut se révéler très technique puisqu’il faut anticiper les mouvements de ses adversaires, rendre ses blocs indispensables pour éviter qu’ils ne soient retirés de la structure, et adapter sa stratégie en cours de partie.

A la fois très accessible et très fun, le jeu de Synapses a le mérite de pouvoir réunir plusieurs générations de joueurs autour d’une seule table et de proposer des parties très courtes. Il ne faudra en effet pas plus de 10 minutes pour boucler une partie de Crazy Tower !

Klask

A mi-chemin entre un jeu de baby-foot et un jeu de air-hockey, Klask est un nouveau jeu phénomène qui nous vient du Danemark.

Deux joueurs s’affrontent ici dans des matchs endiablés. Pour gagner un point : trois options : envoyer la balle dans le “goal” de l’adversaire, projeter deux aimants sur son ennemi ou assister à la chute de son adversaire en cours de partie. Le premier à 6 points remporte la partie !

Pour jouer, il suffit de glisser son bras sous la table et de déplacer le pion magnétisé. Il faut veiller à la fois à protéger son but, à attaquer et à éviter les trois petits aimants qui se déplacent au fil des parties, à chaque fois qu’ils se retrouvent sur la trajectoire de la balle. C’est nerveux, intense et finalement terriblement fun à jouer.

S’il a été pensé pour être joué à deux, Klask est également jouable jusqu’à 4 joueurs. Il faudra toutefois acheter une version différente du jeu pour profiter de cette option.

Le concept est tellement accrocheur qu’un championnat du monde a émergé. S’il est très accessible, le jeu peut pratiquement être joué de façon professionnelle. C’est dire !

Concept

C’est l’un de nos coups de cœur de ces dernières années. Concept a remporté de multiples grands prix, et notamment celui du meilleur jeu de société en 2014. Son concept est totalement atypique puisqu’il s’agit ici de faire deviner un mot aux autres joueurs en associant différents mots.

Par exemple, pour faire découvrir le mot “abeille” aux autres joueurs, le joueur devra placer des pions sur les cases “animal” (pour définir le sujet recherché), les couleurs “jaune” et “noir” (pour préciser le look de l’animal), la case “petit” et la case “volant”. Comme ça, ça paraît simple, mais encore faut-il savoir associer les différentes cases à disposition. Au total, le plateau de jeu permet d’associer 118 cases.

Parmi les mots à faire deviner, des propositions simples (éléphant, sapin ou cheval), des propositions plus complexes (gyrophare, croissant, ascenseur) et des concepts beaucoup plus avancés (l’expression “avoir l’eau à la bouche”, “muet comme une carpe” ou encore “le panier de la ménagère”). Une version “kids” existe également, plus facile à appréhender pour les plus petits.

A la fois très intelligent, drôle et fun à plusieurs, Concept est le jeu idéal pour passer une belle soirée en famille. Le jeu se jouera de préférence à 4 joueurs, mais il est possible d’y jouer jusqu’à 12 joueurs, en équipe.

Potion Explosion

Pas vraiment un nouveau venu – le jeu en est déjà à sa seconde édition ! -, Potion Explosion n’en reste pas moins un jeu au concept vraiment très rafraîchissant et franchement très amusant à jouer en famille.

Le jeu qui est distribué par Asmodée en Europe occidentale mélange brillamment réflexion, stratégies et tact. Le concept est particulier : il faudra créer des potions en récupérant des billes de différentes couleurs. S’il est possible de piocher une seule bille, l’intérêt du jeu repose sur les “combos”, rendus possibles par les impacts de billes de même couleurs – pensez un peu au concept d’un Hexic, d’un Bejeweld ou d’un Candy Crush. En créant des chaines, le joueur peut emmagasiner plus de billes, qu’il pourra utiliser pour finaliser les deux potions en cours d’élaboration ou “stocker”. Le but est bien sûr d’emmagasiner les points en étant le plus rapide à boucler ses potions. Mais lesdites potions peuvent également être utilisées une fois finies pour débloquer des pouvoirs qui permettront de renverser la partie.

Si les règles de base sont déjà très divertissantes, le jeu sait faire preuve d’une réelle profondeur et même se montrer très stratégique quand on utilise toutes les règles de jeu. Le concept peut parfois devenir très difficile pour les plus petits…

On y joue encore une fois de 2 à 4 joueurs. Les parties pourront quant à elles durer de 30 minutes à 1 heure de jeu. De quoi parfaitement occuper une soirée en famille!