Son constructeur estime qu’elle pourra atteindre Mach 5 à 7, soit une vitesse entre 6174 km/h et 8643 km/h.

Après avoir tenté de faire voler le plus gros avion du monde, Stratolaunch se lance dans un nouveau projet. Il s’agit de mettre au point une fusée réutilisable capable d’atteindre une vitesse hypersonique, rapporte Space News.

De base, la fusée pourra être utilisée dans le cadre de transports commerciaux, mais l’entreprise souhaiterait également séduire le gouvernement américain et surtout l’US Army. Avec des vitesses hypersoniques, la fusée Talon-A pourrait s’avérer particulièrement utile et efficace dans le cadre de scénarios offensifs comme défensifs.

Avec ce nouvel appareil, Stratolaunch amorce un changement de stratégie. Elle avait rencontré quelques difficultés à la mort du milliardaire Paul Allen, l’année dernière, qui soutenait le projet de l’avion le plus gros du monde. Désormais, il semblerait que Stratolaunch s’intéresse davantage aux véhicules hypersoniques “au moins pour plusieurs années”. Un domaine de niche certes, mais où la concurrence est moins rude et où les opportunités sont plus nombreuses, soulignent nos confères de Generation-nt.

L’engin, d’une longueur de 8,5 mètres et de 3,4 mètres d’envergure pour 2,7 tonnes pourra être transporté et lancé depuis l’avion Stratolaunch dont les vols d’essai reprendront en septembre. La fusée pourra également décoller seule, via une piste de décollage. Stratolaunch espère pouvoir mettre la Talon-A en service dès 2022.

Une version plus massive de la fusée est également en projet, la Talon-Z, ainsi qu’un véhicule spatial réutilisable, le Black Ice. Ce dernier servirait à transporter du matériel et des humains vers des stations spatiales.