L’avenir du projet d’avion Stratolaunch est peut-être en péril, depuis la mort du milliardaire Paul Allen.

Startolaunch, c’était le projet ambitieux d’avion porteur de fusées de Paul Allen. Le milliardaire américain avait cofondé Microsoft avec Bills Gates. En 2011, il avait créé la Stratolaunch Systems Corporation dont l’ambition laissait rêveur. Mais la donne a changé et l’avenir est incertain, depuis la mort, en octobre 2018, de l’homme d’affaires.

En avril de cette année, le mastodonte de 117 mètres avait réussi un premier vol de deux heures et demie. Le Stratolaunch avait atteint la vitesse de 304 km/h et était monté à pas moins de 5 km d’altitude. L’avenir semblait de bon augure pour la marque, jusqu’à ce que l’on apprenne le licenciement d’une cinquantaine d’employés, ainsi que l’annulation pure et simple de sa future flotte spatiale.

Une concurrence trop féroce?

Alors qu’à sa création, Stratolaunch était encore la seule entreprise pour la course à l’espace, ce n’est plus le cas à présent. D’autres gros sous sont entrés dans la partie depuis, comme Elon Musk avec SpaceX ou Jeff Bezos avec Blue Origin, pour ne citer qu’eux.

Selon Reuters, le groupe serait en train de mettre fin à toutes ses opérations. D’après des sources anonymes, Stratolaunch chercherait à revendre ses actifs au plus offrant. Cela concerne ses brevets, notamment, et aussi l’avion. Des informations toutefois contestées par l’agence de presse représentant Stratolaunch.

Si l’avenir donne raison aux rumeurs, cela ne signifiera pas pour autant l’arrêt complet du projet d’avion Stratolaunch. Peut-être que la personne qui reprendra les manettes de l’entreprise poursuivra sur la lancée initiée par Paul Allen avec son avion porteur de fusées.