En temps normal, ASmartWorld est une startup Wallonne à la pointe du reconditionnement de smartphones. Face au Coronavirus, le fondateur Geoffroy Van Humbeeck organise une collecte et la distribution de smartphone gratuitement. L’objectif est d’offrir la possibilité aux personnes isolées de communiquer par appel ou vidéo.

Nombre de nos aînés sont complètement coupés du monde extérieur“, explique la startup dans un communiqué. “Peu d’entre eux ont accès à un smartphone pour passer un appel vidéo, ou simple appel, à leur famille ou leurs proches“. La difficulté des seniors à communiquer avec leurs proches a interpellé Geoffroy Van Humbeeck. “La situation est telle que les aides-soignantes doivent prêter leur smartphone pour que les résidents puissent être en contact avec la famille“, explique-t-il.

Geoffroy Van Humbeeck “décide de passer à l’action“, en configurant des smartphones accessibles au 3e âge. Pour les distribuer gratuitement dans les maisons de repos (ils sont évidemment équipés de cartes SIM, aux frais de la startup). En moins de 24h, six maisons de repos ont été livrées. Au total, ASMartWorld annonce que 700 personnes sont reconnectées à leurs familles grâce à cette initiative. “Nous commençons par les maisons de repos car le cas des seniors en quarantaine dans les maisons de repos nous a interpellés“. Mais l’action pourra éventuellement être étendue.

Le processus de reconditionnement est tout de même impacté. Il n’y a évidemment plus de dépôt physique des smartphones. “Nous n’acceptons personne, aucune visite dans nos locaux” explique Geoffroy Van Humbeek. Il faut dans un premier temps envoyer un mail avec la description de son appareil pour savoir si la startup va recevoir ou non votre smartphone. Le fondateur souligne que dans le cadre de cette action les smartphones ne doivent pas dépasser les cinq ans. “Il s’agit bien de pouvoir passer des appels vidéos et donc il est nécessaire d’avoir des appareils qui ne soient pas trop vieux“, explique-t-il. À la réception du smartphone, l’équipe de la startup laisse le colis de côté pendant 24h. À l’aide de gants, le colis sera ouvert et le smartphone désinfecté. Une fois le processus de reconditionnement effectué, le smartphone est désinfecté à nouveau. Toujours à l’aide de gants. Puis emballé individuellement, pour être livrée dans les maisons de repos. “Nous prenons toutes les précautions possibles, pour nous-même et pour les personnes dans les maisons de repos” explique Geoffroy Van Humbeek.

Dans son activité habituelle, la startup vous propose une somme de “dédommagement” lorsque vous envoyez un smartphone hors d’usage. Dans ce cas précis, il s’agit évidemment de dons, qui ne donneront suite à aucune rétribution financière. Mais les stocks de la startup risquent de s’épuiser rapidement. “S’en procurer en cette période est très compliqué. Nous allons donc lancer sous peu un appel public aux dons de téléphones inutilisés” explique le fondateur de la startup.

Si vous souhaitez faire don de votre smartphone, vous pouvez contacter la startup via le groupe Facebook dédié à cette action. Ou vous pouvez contacter directement l’équipe par mail : contact@asmartworld.be. Si vous n’avez pas de smartphone inutilisé, vous pouvez également aider la startup sans bouger de chez vous, et gratuitement. Une startup belge GiveActions propose aux citoyens d’aider des associations en regardant de courtes vidéos sponsorisées. Un projet est désormais dédié à l’action de ASmartWorld.

Il faut noter que la startup n’ira pas récupérer le matériel après la crise sanitaire : “C’est pour eux durant cette crise et ils pourront continuer à l’utiliser par la suite” explique Geoffroy Van Humbeeck.