Le code préliminaire dédié à l’affichage des publicités aurait été supprimé de l’application.

Depuis l’acquisition de WhatsApp en 2014, Facebook cherche à monétiser l’application de messagerie. Une volonté que l’entreprise Mark Zuckerberg souhaitait assouvir en introduisant des publicités au sein de l’app. Cependant, il semblerait que Facebook ait fait volte-face, comme le rapporte le Wall Street Journal.

Le média américain a en effet indiqué que l’équipe en charge de la monétisation de WhatsApp avait été démantelée. Quant au code préliminaire permettant l’affichage de contenu publicitaire, celui-ci aurait également disparu de l’application.

Ce changement de cap pourrait s’expliquer par le fait que Facebook tente de redorer son image en termes de respect de la vie privée de ses utilisateurs. L’introduction de publicités pourrait aller à l’encontre de cette démarche.

De plus, il serait également question que Facebook cherche à rassembler les conversations WhatsApp, Messenger et Instagram dans une seule et même messagerie commune. Or, l’introduction de publicité dans les « status » de WhatsApp pourrait compliquer ce projet.

Le Wall Street Journal indique cependant que Facebook n’abandonne pas l’idée d’introduire des contenus publicitaires dans WhatsApp, mais cela ne sera pas pour tout de suite. Pour l’heure, l’entreprise se concentrerait plus sur « la création de fonctionnalités génératrices de revenus permettant aux entreprises de communiquer avec leurs clients et de mieux gérer leurs interactions ».

Facebook n’a jamais caché son envie de monétiser WhatsApp. Lors de l’annonce de son projet en mai dernier, cela avait même créé des tensions entre la maison-mère et les créateurs de l’application de messagerie, Jan Koum et Brian Acton, qui avaient finalement préféré quitter le navire avant de voir leur création dénaturée.