Il s’agit d’un abonnement uniquement mobile proposé, pour l’instant, uniquement en Inde.

L’actuel leader des services de streaming pourrait miser sur son offre exclusivement mobile pour conserver sa place de numéro 1. À l’origine, ce type d’abonnement avait surtout pour objectif de séduire des potentiels abonnés aux revenus limités, comme c’est le cas en Inde ou en Malaisie où Netflix teste cette offre depuis plusieurs mois. Un test qui pourrait s’étendre à d’autres marchés.

En Inde, les abonnés déboursent 2,99 € pour profiter de Netflix sur leurs mobiles. Une offre développée pour contrer l’offre locale regroupant Disney Hotstar et Amazon Prime Video qui coûte 14,50 $ par an, soit 1,20$ par mois. En Malaisie, l’offre testée est tarifée à 4 €/mois. Des prix 2 à 3 fois moins cher que l’abonnement standard proposé par Netflix dans la plupart des pays.

Contrer les nouveaux concurrents

L’arrivée de nouveaux services de streaming sur le marché du SVOD, notamment Disney et Apple, pousse Netflix à revoir sa stratégie commerciale. Récemment, il était question que la plateforme de streaming propose des réductions en fonction de la durée de l’engagement de ses abonnés. Mais Netflix pourrait également étendre son offre uniquement mobile pour toucher plus de marchés. Celle-ci se révèle « très compétitive », selon Reed Hashtings, PDG de la société.

Si Netflix ne communique pas ses chiffres concernant ses abonnés mobiles indiens, tout porte à croire que cette offre séduit. Pour le service de streaming, c’est un excellent moyen de toucher de nouveaux abonnés, mais aussi de les pousser vers des abonnements plus chers ultérieurement.

Une offre mobile pour des marchés émergents

Le journal américain Hollywood Reporter affirme que Netflix pourrait étendre son offre à d’autres marchés pour attirer de nouveaux clients sensibles aux prix. En Inde, l’offre mobile aurait effectivement permis à Netflix de toucher un plus large public. Il se peut donc que la plateforme réitère l’expérience ailleurs afin d’augmenter son nombre d’abonnés. Malheureusement, il y a peu de chance que cet abonnement débarque chez nous. Netflix viserait surtout les marchés émergents.

Selon Mihir Shar, vice-président de Media Partners Asia pour l’Inde, si l’offre mobile permet effectivement de séduire de nouveaux abonnés, ces derniers ne devraient jamais dépasser les autres abonnés. L’offre mobile sert avant tout d’appât pour d’autres formules plus chères.