La Chine a déposé 1,54 million de brevets en 2018, soit près de la moitié du nombre total des brevets déposés dans le monde au cours des 12 mois.

Dans son rapport annuel, l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) dévoile de nombreuses statistiques concernant les dépôts de brevet, nom de marque, dessin et modèle industriel. On apprend ainsi que plus de 3,3 millions de demandes de brevet ont été déposées, que 14,3 millions noms de marque ont fait l’objet d’une demande de protection et que le nombre de dessins et de modèles industriels déposés auprès des autorités compétentes s’élève à 1,3 million. Parmi tous ces chiffres, on apprend surtout que la Chine comptabilise à elle seule la moitié des dépôts de brevet pour l’année 2018.

Le pays n’est donc plus seulement « l’usine du monde », il occupe également une place de choix en matière d’innovation et tient à faire valoir sa propriété intellectuelle. Avec 1,54 million de demandes de brevet déposées, la Chine enregistre une augmentation de 11,6% par rapport à 2017.

Une augmentation pour la Chine qui ne surprend pas le directeur de l’OMPI, Francis Curry, « la Chine a toujours été une force motrice majeure. Le nombre de demandes en provenance du bureau chinois est très impressionnant ».

À la seconde place, on retrouve les États-Unis, avec un dépôt de seulement 600.000 demandes de brevet pour l’année 2018. Un nombre bien inférieur à celui de la Chine. Les États-Unis ont déposé 1,6% brevets en moins que par rapport à l’année 2017, la première baisse depuis 10 ans.

L’Office européen des brevets n’occupe que la 5e place avec 174.000 brevets déposés.

Plus globalement, l’Asie comptabilise près des deux tiers des dépôts de brevet en 2018, soit 66,8 %. « L’Asie est devenue, de plus en plus, le centre mondial des demandes internationales de brevet », a précisé Francis Curry.  L’Inde commence également à tirer son épingle du jeu et à occuper une place significative dans le secteur de l’innovation.

À l’échelle mondiale, le nombre de dépôts de brevet croît de manière « étonnante », avec une augmentation de 5,2% enregistrée en 2018.