La startup belge Hey, qui proposait des chats propres à chaque page web, change de support et fait naître une app.

Plutôt que de commenter chaque URL, on va permettre aux gens d’interagir autour de chaque mot et de rencontrer des utilisateurs qui partagent une même passion” explique Marc Jacob créateur de la startup. À l’origine, Hey est un plug-in. Avec cette extension chaque page du web obtient un chat dédié qui regroupe les gens qui visitent cette page web, au même moment. Mais la startup change de cap, pour augmenter sa communauté. Hey devient une application. Désormais, les utilisateurs peuvent commenter et échanger sur des sujets en utilisant des mots-clés, ou directement une URL. Marc Jacobs explique que l’application permet de “rejoindre un chat, mais sur base de hashtag“.

Par exemple, si vous souhaitez acheter un vélo électrique, vous pourrez découvrir les avis et les contre avis d’autres utilisateurs en tapant “vélo électrique” dans l’application. Ou encore en entrant l’URL du site où vous souhaitez acheter votre vélo. Chaque utilisateur a accès à toutes les informations laissées auparavant.

Si la forme a changé, l’idée de fond est maintenue. La startup belge veut crée une nouvelle manière de communiquer sur le web. Les communications sont habituellement à sens unique : le créateur du site s’adresse aux visiteurs. Marc Jacobs veut permettre aux utilisateurs de discuter directement entre eux via ces chats.

L’application est disponible en version test sous Android et iOS.