Déjà présentes à Bruxelles et à la côte belge, les trottinettes électriques en libre-service Flash se déploient encore un peu plus en Belgique. Désormais, il sera possible de profiter de ce nouveau mode de transport très tendance à Namur.

De plus en plus populaires depuis quelques années, les trottinettes électriques ne cessent d’envahir les rues du monde entier. Si la capitale et la côte belge comptent de nombreux engins de ce genre, la Wallonie en est exemptée jusqu’à présent. Désormais, les Namurois et Namuroises pourront s’essayer à la conduite de trottinettes électriques Flash, les premières à débarquer en Wallonie.

En se déployant en dehors de Bruxelles – et de la côté -, la startup européenne Flash fondée en 2018 met la main sur un marché en développement où ses concurrents Uber et Lime – très présents dans la capitale –  ne s’étaient pas encore lancés.

La ville de Namur est seulement la première étape, la startup compte bien conquérir d’autres villes wallonnes dans les prochaines semaines. « Nous travaillons toujours en proche collaboration avec les autorités locales et ne travaillons qu’avec leur accord explicite. La semaine prochaine, un lancement est prévu dans une autre ville wallonne. Nous sommes également en discussion avec plusieurs villes et municipalités et nous espérons être opérationnels dans cinq endroits différents en Wallonie d’ici l’été », a indiqué Kurt Van Landeghem, le directeur général de Flash Benelux.

Pour plus d’informations concernant le service, consultez l’article sur Le Soir.

Si le déploiement des trottinettes électriques en libre-service en Wallonie est une bonne nouvelle pour les adeptes de ce mode de déplacement, cela ne devrait tout de même pas ravir tout le monde. Bon nombre de piétons et automobilistes se sont déjà plaints de la présence et de la dangerosité de ses engins. La ville de Paris réfléchit même à les interdire.